Infrastructure et développement communautaire > IXP

Les points d’échange Internet (IXP)

Les IXP rendent l’Internet plus rapide et plus abordable

Les pieds martelant le sol, le coureur se lance dans un sprint et se détache du peloton. Ce n’est pas n’importe quelle course. À Vienne, Eliud Kipchoge est entré dans l’histoire en devenant le premier à courir un marathon en moins de deux heures. Et son entourage a pu le voir en temps réel, grâce aux points d’échange Internet (IXP).

Des millions de Kényans pleins d’espoir, puis en liesse, l’ont vu battre ce record du monde. Cette performance a été rendue possible grâce à la rapidité et à l’efficacité du trafic Internet et, surtout, à son caractère local.

La diffusion en continu de cette course au Kenya, l’enseignement numérique à domicile et l’économie mondiale du travail à domicile dépendent des IXP.

Qu’est-ce qu’un IXP ?

Il s’agit d’un lieu physique et généralement neutre où différents réseaux se rencontrent pour échanger du trafic local via un commutateur. Il existe généralement cinq types différents de développeurs d’IXP : les organisations à but non lucratif, les associations de FAI, les sociétés à but lucratif neutres en termes d’opérateur, les agences universitaires ou gouvernementales et les associations informelles de réseaux. En savoir plus

Ce sont des points d’intersection d’Internet, où les réseaux se connectent localement pour échanger du trafic. Si la circulation des informations par la voie la plus directe semble aller de soi, bien souvent, il n’y a pas de voie directe du tout. Il arrive que des messages, des vidéos et d’autres informations Internet parcourent des milliers de kilomètres dans différents pays, voire sur différents continents, pour atteindre une destination située dans une simple ville.

Les IXP créent des routes plus courtes pour le trafic Internet. Il s’agit d’une solution plus abordable que l’envoi du trafic Internet local à l’étranger. Ils offrent une meilleure résilience, stabilité, efficacité et amélioration de la qualité, le tout à moindre coût.

L’Internet Society travaille à l’expansion des IXP dans le monde entier. Pour qu’un IXP fonctionne, il a besoin de commutateurs, de routeurs, de serveurs, d’un emplacement neutre, de sources d’énergie appropriées, d’un système de refroidissement, de sécurité et d’une communauté technique d’experts pour faire fonctionner et gérer l’IXP. Nous travaillons avec les communautés pour améliorer l’infrastructure Internet locale en fournissant des équipements, des formations techniques et en renforçant la confiance et la coopération entre les personnes qui construisent l’Internet.

Vers une Afrique interconnectée : l’initiative 80/20

En 2010, en collaboration avec la Communauté africaine de peering et d’interconnexion, nous avons fixé un objectif ambitieux : faire en sorte que 80 % du trafic Internet africain soit accessible en Afrique en 2020. Ce rapport analyse les progrès et l’impact de cette collaboration dans la mise en place du peering, de l’interconnexion et des IXP en tant que points focaux pour la localisation de trafic, et pour apporter un Internet plus rapide et plus abordable aux populations.

Le rapport s’appuie sur une analyse de 2020 sur le développement des IXP au Kenya et au Nigéria, et offre un aperçu de l’évolution de l’interconnexion Internet sur le continent en étudiant un pays de chacune des six sous-régions : Angola (Afrique australe), Burkina Faso (Afrique de l’ouest), République démocratique du Congo (Afrique centrale), Égypte (Afrique du Nord), Maurice (océan Indien) et Rwanda (Afrique de l’Est).

Stratégies d’IXP efficaces pour l’Asie-Pacifique

En partenariat avec l’Association d’échange Internet de l’Asie-Pacifique, nous nous sommes lancés dans la recherche de stratégies efficaces pour pouvoir bâtir et développer les IXP de la région. Nous avons examiné comment le peering a évolué dans la région Asie-Pacifique et comment les IXP fournissent une connectivité plus rapide, abordable et résiliente aux populations.

Nous avons appris que les IXP apportent des avantages qui vont au-delà des ports et des vitesses.

Ils encouragent l’innovation locale et la croissance de l’économie de l’Internet, renforcent ainsi la communauté technique et encouragent les meilleures pratiques pour protéger l’Internet.

Contribuez à la croissance de l’Internet !

La création d’un IXP performant n’est pas seulement une affaire d’ingénierie. Il faut du temps et des efforts pour développer la confiance, une compréhension commune et des accords mutuels dans les communautés locales. Nous aimerions que vous nous rejoigniez.

Ressources

Actus

Télécharger plus

Crédit image : © Internet Society/Nyani Quarmyne/Panos Pictures