Donate
‹ Back
Qui sommes nous 1 juillet 2019

L’Internet Society nomme Sarah Armstrong directrice exécutive de la Fondation Internet Society

L’objectif de cette nouvelle fondation est de fournir des bourses pour des programmes qui soutiennent le rôle positif qu’Internet peut jouer auprès d’individus du monde entier.

Washington, D.C. – 1er juillet 2019 – L’Internet Society a annoncé aujourd’hui avoir nommé Sarah Armstrong directrice exécutive de la fondation Internet Society. À son nouveau poste, Mme Armstrong sera responsable du développement des programmes de bourse et de la structure organisationnelle de la fondation, ainsi que de la planification stratégique, des opérations, des communications et des rapports financiers.

La fondation Internet Society est une nouvelle organisation à but non lucratif qui travaille de concert avec l’Internet Society, afin de soutenir la vision commune des deux organisations visant à assurer un Internet ouvert, sécurisé et accessible. La fondation se concentrera sur le financement d’initiatives qui soutiennent le développement d’Internet comme infrastructure technique mondiale et qui illustrent les bénéfices apportés par Internet en enrichissant la vie de personnes du monde entier.

Mme Armstrong apporte ses nombreuses années d’expérience à son poste à la fondation Internet Society, après une carrière développée au fil de missions humanitaires, de développement international et à but non lucratif. Plus récemment, elle a travaillé avec Abt Associates, où elle était en charge de la gestion de la stratégie, des opérations et du programme pour le développement des communications, du marketing et de l’activité. Avant de rejoindre Abt, elle a été directrice de la sensibilisation et des communications à Juba, au Soudan du Sud, pour l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID). Elle a également été consultante pour des organisations à but non lucratif américaines et étrangères, et a été à la tête de programmes fructueux pour de nombreuses organisations, notamment l’AARP et la Croix-Rouge américaine.

En 2004, Mme Armstrong a fondé A Brighter Tomorrow for Africa Foundation (BTA), une organisation à but non lucratif visant à améliorer la vie des femmes et des enfants en Sierra Leone, en Afrique de l’Ouest, en apportant un soutien financier à de petits projets communautaires. Elle a reçu l’Humanitarian Leadership Award de la part de la National Organization of Sierra Leoneans in North America, et a accompli un immense travail au cours de ses nombreux déplacements dans des pays en voie de développement.

« L’Internet Society a mis en place cette fondation pour rendre notre soutien financier aux activités d’autres personnes et structures mieux concentré et plus efficace. Sarah apporte à ce poste sa riche expérience pour assurer cette efficacité, » a déclaré Andrew Sullivan, président-directeur général de l’Internet Society. « Sous la direction de Sarah, nous avons hâte de voir la fondation renforcer Internet, dans son fonctionnement comme dans sa portée, afin qu’Internet puisse servir à tous. »

Mme Armstrong est titulaire d’une licence de français du Dickinson College. Elle prendra ses nouvelles fonctions à partir du 1er juillet et sera basée aux environs de Washington D.C.

À propos de l’Internet Society

Fondée par des pionniers d’Internet, l’Internet Society est une organisation à but non lucratif vouée à assurer un développement, une évolution et une utilisation ouverts d’Internet. En travaillant au sein d’une communauté mondiale de chapitres et de membres, l’Internet Society collabore avec des groupes très variés afin de promouvoir les technologies permettant à Internet d’être sûr et sécurisé, et promeut les politiques qui permettent un accès universel à Internet. L’Internet Society est également le siège organisationnel de l’Internet Engineering Task Force (IETF).

Contact médias :                                                                        

Allesandra de Santillana
Responsable des relations médias
desantillana@isoc.org

‹ Back
Join the conversation with Internet Society members around the world