Chaque jour devrait être la Journée mondiale pour un Internet plus sûr Thumbnail
‹ Retour
Renforcer la confiance 11 février 2020

Chaque jour devrait être la Journée mondiale pour un Internet plus sûr

Diego Rafael Canabarro
Par Diego Rafael CanabarroFormer Senior Regional Policy Manager - Latin America and the Caribbean

La Journée pour un Internet plus sûr est l’occasion pour les personnes et les organisations du monde entier d’unir leurs forces dans le cadre d’une série d’activités et d’événements consacrés à l’amélioration de la sécurité sur Internet. Je suis très heureux de participer aux activités organisées par le centre brésilien de la Journée pour un Internet plus sûr, où le sujet du cryptage en Amérique latine et dans les Caraïbes sera abordé dans l’un des groupes de discussion.

C’est formidable d’avoir une journée consacrée au développement d’un Internet plus sûr pour tous, mais la réalité pour la plupart des personnes qui défendent la sécurité numérique est que chaque jour est une Journée pour un Internet plus sûr. C’est certainement le cas à l’Internet Society. Notre communauté mondiale de personnel, de chapitres, de membres, de partenaires et de sympathisants est profondément engagée en faveur d’un Internet ouvert, connecté au niveau mondial, sûr et digne de confiance pour tous. C’est pourquoi nous avons aligné notre plan d’action 2020 pour nous concentrer sur le développement d’un Internet plus étendu et plus fort pour tous.

La sécurité numérique est le fondement de nos économies et sociétés connectées, et le cryptage est le fondement de la sécurité numérique. Elle protège l’intégrité, la confidentialité et l’authenticité des données et des communications. Et comme le dit toujours un de mes collègues, « quand nous ne protégeons pas les données, nous ne protégeons pas les personnes« . Certains liront cela en mettant l’accent sur les « personnes ». D’autres le feront en mettant l’accent sur les « données ». Mais pour vraiment défendre la sécurité numérique, il est également important de lire entre les lignes : nous devons protéger les éléments structurels qui forment l’écosystème Internet. Cela signifie qu’il faut protéger chaque produit, service ou application qui relie directement ou indirectement les personnes aux flux de données et de communication : le Web, les réseaux sociaux et les applications de messagerie, les banques en ligne, les services gouvernementaux numériques, les places de marché du commerce électronique, les systèmes de cloud computing des entreprises, etc. Il est indéniable que presque tout ce qui touche à notre vie quotidienne dépend des technologies de cryptage.

Il est clair que les entreprises et les consommateurs se soucient de la sécurité de leurs données et de leurs communications privées. Au cours de la dernière décennie, la tendance – croissante – a été aux protocoles et aux services de cryptage, en particulier le cryptage de bout en bout. [add footnote] Le dernier Online Trust Audit réalisé par l’Online Trust Alliance (OTA) a révélé qu’en 2017 52 % des 1 000 sites audités cryptaient entièrement leurs sessions Web, tandis que 93 % le faisaient en 2018. La sécurité numérique est également de plus en plus liée aux décisions d’achat des consommateurs. Une récente enquête menée par le site web InnovationAus, spécialisé dans les politiques publiques et l’innovation commerciale, a révélé que40 % des entreprises qui ont répondu, ont déclaré avoir vu leurs ventes baisser après que l’Australie a adopté une loi obligeant les entreprises à affaiblir la sécurité pour faciliter la surveillance.

Il est de plus en plus fréquent de voir les communications cryptées blâmées comme un obstacle à l’application de la loi, à la sécurité publique et à la sécurité nationale. Mais pirater ou affaiblir le cryptage n’est pas la solution. Bien que ces approches puissent découler d’un sentiment d’urgence et de bonnes intentions, elles menacent la sécurité de l’écosystème numérique dans son ensemble. Cela est particulièrement vrai pour les applications largement utilisées, générales et disponibles sur le marché. Il est important de reconnaître qu’en dépit des bonnes intentions, toute « solution » commerciale, politique ou réglementaire proposée qui implique un affaiblissement du cryptage fera plus de mal que de bien, exposant les utilisateurs à un risque plus important. Un affaiblissement intentionnel de la sécurité peut également avoir des conséquences économiques et politiques négatives qui ne sont pas toujours faciles à comprendre et à prévoir.

En cette Journée pour un Internet plus sûr, montrons tous au monde qu’un cryptage fort est un élément essentiel pour un Internet plus sûr et plus sécurisé pour tous. Si vous souhaitez participer à un événement de la Journée pour un Internet plus sûr, vous pouvez trouver un centre local ou me rejoindre au Brésil (streaming disponible !), où je participerai à un dialogue ouvert avec d’autres experts sur le thème « Sécurité, confidentialité et cryptage ».

En savoir plus sur le cryptage. Explorez ces ressources :

Vous voulez contribuer à faire de chaque jour une Journée pour un Internet plus sûr ? Rejoignez le mouvement mondial des personnes et des organisations qui soutiennent un cryptage fort pour tous : devenez membre de l’Internet Society dès aujourd’hui !

‹ Retour

Clause de non-responsabilité : Les points de vue exprimés dans cet article sont ceux de l’auteur et peuvent ou pas refléter la position officielle de l’Internet Society.

Articles associés

Confidentialité 14 janvier 2020

Coup de projecteur sur les pratiques du gouvernement fédéral américain en matière de sécurité et de protection des renseignements personnels

En avril 2019, l’Online Trust Alliance de l’Internet Society a publié son 10e audit annuel sur la confiance en...

Renforcer la confiance 14 novembre 2019

La Plateforme des politiques de sécurité de l’IdO veut mettre la barre plus haut en matière de sécurité mondiale de l’IdO

D’ici l’année prochaine, on estime que chaque habitant de la planète disposera de cinq appareils de l’Internet des objets...

Renforcer la confiance 31 octobre 2019

Ce que les films d’épouvante peuvent nous enseigner sur la confiance dans Internet

Savants fous. Poupées possédées. Zombies lents. Cette fête d’Halloween sera l’occasion pour nous de voir les clichés des films...