Faire un don
La semaine des nouvelles sur Internet : Le ministère américain de la Justice estime que les sites Web doivent être tenus pour responsables des commentaires de leurs utilisateurs Thumbnail
‹ Retour
Technologie 22 juin 2020

La semaine des nouvelles sur Internet : Le ministère américain de la Justice estime que les sites Web doivent être tenus pour responsables des commentaires de leurs utilisateurs

Grant Gross
Par Grant GrossTechnology Reporter

Casse-tête légal: Le ministère américain de la Justice a proposé de mettre fin à une disposition vieille de 24 ans qui protège les sites Web et les réseaux sociaux contre des poursuites judiciaires en cas de commentaires et autres contenus publiés par les utilisateurs,rapporte le Washington Post. Alors que des républicains se sont plaints que certains réseaux sociaux aient prétendument étouffé les voix des conservateurs, la proposition obligerait en fait les sites à faire preuve d’une forte modération afin d’éviter les poursuites judiciaires. La proposition du ministère de la Justice mettrait également fin aux mesures de protection juridique des entreprises technologiques qui interdisent aux forces de l’ordre l’accès aux communications cryptées.

Taxation numérique : L’Union européenne envisage une taxe sur les produits numériques, mais elle pourrait être obligée de le faire sans l’accord du gouvernement américain, rapporte Al Jazeera. Le gouvernement américain a annoncé qu’il se retirait des négociations avec les pays européens concernant les nouvelles règles fiscales internationales sur les biens numériques. Près de 140 pays ont participé auxdites négociations.

Internet dans l’espace : SpaceX ouvre son service Internet Starlink en orbite basse aux bêta-testeurs, indique ZDNet. SpaceX compte désormais 540 satellites déployés, ce qui permet une couverture “mineure”. La société prévoit de lancer à terme pas moins de 30 000 satellites Starlink.

Le club des cybercafés : Les opérateurs de ces établissements en Thaïlande font pression sur le gouvernement pour être autorisés à rouvrir après trois mois de fermeture en raison de la pandémie de COVID-19, explique Xinhuanet. Les restrictions actuellement en vigueur empêchent les clients d’étudier, de vendre des produits en ligne et de contacter des amis et des parents, selon les opérateurs.

N’en parlez pas : le gouvernement russe a fait la chasse à ce qu’il appelle des infox concernant le COVID-19 au cours des derniers mois, rapporte l’Irish Times. La Russie “a souhaité garder sous contrôle les informations sur la pandémie”. Le groupe de travail gouvernemental sur les coronavirus dispose d’une division spéciale “infox”, et le comité d’enquête, un organisme d’application de la loi, suit de près les informations relatives aux coronavirus sur les applications de messagerie.

Votre navigateur, un véritable espion : Selon Reuters, les extensions du navigateur Chrome de Google implantent des logiciels espions sur les ordinateurs des utilisateurs. Les extensions espionnes ont été téléchargées 32 millions de fois avant que Google ne supprime plus de 70 des modules complémentaires malveillants de la boutique en ligne Chrome, après avoir été alerté par des chercheurs.

Lire “Rendre les intermédiaires responsables des contenus cryptés compromet la confiance et la sécurité“.

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Preuve au détriment de la confiance: le problème avec le ministère de la Justice - affaire DreamHost
Preuve au détriment de la confiance: le problème avec le ministère de la Justice - affaire DreamHost
Confidentialité25 août 2017

Preuve au détriment de la confiance: le problème avec le ministère de la Justice – affaire DreamHost

Les avantages sociaux et économiques d'Internet ne peuvent être réalisés sans que les utilisateurs communiquent restant sous l'anonymat. Au cours...

Coup de projecteur sur les pratiques du gouvernement fédéral américain en matière de sécurité et de protection des renseignements personnels
Coup de projecteur sur les pratiques du gouvernement fédéral américain en matière de sécurité et de protection des renseignements personnels
Confidentialité14 janvier 2020

Coup de projecteur sur les pratiques du gouvernement fédéral américain en matière de sécurité et de protection des renseignements personnels

En avril 2019, l'Online Trust Alliance de l'Internet Society a publié son 10e audit annuel sur la confiance en ligne...

La semaine des nouvelles sur Internet : Un décret vise les réseaux sociaux
La semaine des nouvelles sur Internet : Un décret vise les réseaux sociaux
Technologie29 mai 2020

La semaine des nouvelles sur Internet : Un décret vise les réseaux sociaux

Trump contre Twitter : Le président américain Donald Trump, l'un des utilisateurs les plus prolifiques de Twitter, a signé un...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde