Faire un don
La vente du PIR : le point de vue du Conseil d’administration de l’Internet Society Thumbnail
‹ Retour
Qui sommes nous 3 décembre 2019

La vente du PIR : le point de vue du Conseil d’administration de l’Internet Society

Gonzalo Camarillo
Par Gonzalo CamarilloChair, Internet Society Board of Trustees

(Publié au nom du conseil d’administration de l’Internet Society.)

Vendredi dernier, nous avons organisé un webinaire avec des membres de l’Internet Society pour répondre à des questions concernant la vente du Registre d’intérêt public (PIR). Nous avons également pu dévoiler plus d’informations sur la vente et sa contribution à long terme à la stabilité de l’Internet Society (ISOC). Au cours de cet appel, nous avons écouté attentivement les membres de notre communauté. Nous avons entendu les préoccupations concernant cette décision de la part de ceux qui s’inquiètent de l’avenir de la communauté .ORG et qui pensent que nous – en tant qu’organisation à but non lucratif et guidée par une mission – risquons d’affaiblir notre propre légitimité et responsabilité envers l’Internet public.

D’abord et avant tout, nous prenons la réaction de notre communauté très au sérieux. De toute évidence, certains membres de la collectivité pensent que la décision d’aller de l’avant avec cette transaction nuit à notre réputation. Nous comprenons parfaitement les préoccupations exprimées par nos chapitres et nos membres, et nous savons qu’une grande partie des critiques auxquelles nous avons été confrontés depuis l’annonce de la transaction provient du fait que nous n’avons pas consulté ouvertement, ni été aussi clairs que nous aurions dû l’être sur ce que cette vente signifierait pour .ORG, et l’Internet Society. Le Conseil a toujours eu l’intention d’être aussi ouvert, transparent et communicatif que possible au sujet de cet accord, tout en gardant à l’esprit qu’il y a encore d’autres étapes à franchir avant sa conclusion prévue pour le premier trimestre de 2020. J’espère qu’il est évident que nous avons dû trouver un équilibre entre la nécessité d’écouter et de communiquer, et celle de préserver la confidentialité de certaines parties des négociations et de la prise de décision dans l’intérêt de la transaction elle-même. Nous restons déterminés à communiquer aussi exhaustivement que possible, quand nous le pouvons.

Permettez-moi toutefois de souligner une fois de plus que nous continuons de croire que cet accord contribuera à protéger l’avenir de l’ISOC et à assurer sa stabilité et sa croissance à long terme. Il est de notre devoir, en tant que conseil d’administration, de faire ce qui est dans l’intérêt de l’ISOC, de sa communauté et de sa mission, même lorsque cela n’est pas forcément populaire ou bien reçu par les médias. C’est pour cette raison que le conseil a voté à l’unanimité en faveur de l’accord (à l’exception d’un fiduciaire qui est récusé des questions relatives aux PIR). Nous espérons que cette conversation nous permettra de partager nos réflexions et d’aider le reste de la communauté à avoir la même confiance que nous en l’accord.

Cet accord sera bénéfique non seulement à l’ISOC, mais aussi à la communauté .ORG. Sous l’égide de l’Internet Society, le PIR a toujours été limité dans les sommes qu’il pouvait investir pour développer son activité, en raison de la nécessité de produire une source de revenus fiable. Dans le cadre d’Ethos, le PIR aura la possibilité d’investir davantage dans le registre et d’élargir les services pour tous les inscrits. Ethos Capital s’est engagé à continuer sur la voie actuelle du succès du PIR et à soutenir sa croissance continue afin qu’il devienne un lieu encore plus fiable et utile pour les organisations à but non lucratif et les membres de la communauté .ORG. La communauté des .ORG devrait donc s’attendre à voir une continuité dans la façon dont les .ORG sont gérés, avec des possibilités d’amélioration dans l’avenir.

L’accord aide également l’Internet Society à se concentrer sur sa vision d’un “Internet pour tous”. Non seulement l’organisation regagne du temps car elle n’a plus à superviser la gestion du PIR, mais cela signifie aussi que nous ne dépendrons plus d’une seule source de revenus, d’une seule entreprise, ni d’un seul secteur. En réussissant à se diversifier, l’Internet Society pourra assurer une très grande stabilité de son financement grâce à cette vente à l’avenir, ce qui signifie que nous pourrons planifier à plus long terme et nous concentrer pleinement sur le travail qui nous mène vers notre mission. Je tiens à préciser qu’il s’agit ici de stabilité et d’atténuation des risques, et non de profit. Il s’agit de la mission de l’Internet Society et d’en faire plus pour remplir notre mission, qui reste notre priorité.

Dans le même ordre d’idées, je voudrais souligner que nous n’abandonnons pas les principes de l’Internet Society. Nous avons un rôle important à jouer dans l’élargissement de la portée de l’Internet et dans son renforcement pour tous, et nous croyons que la vente du PIR nous permettra de nous concentrer sur ce point. Cela ne veut pas dire que nous tournons le dos à la communauté des .ORG. Nous voulons voir cette communauté grandir, et nous voulons que .ORG continue d’être un endroit où les organisations sans but lucratif peuvent vivre en ligne et les aider à atteindre leurs objectifs en ligne. L’une des principales considérations du directoire était de s’assurer qu’en concluant cet accord, nous maintenions l’image de marque, le message et la mission du PIR, et que sa force continue d’œuvrer au service de l’intérêt public. L’établissement d’un “comité d’intendance” composé de représentants de la communauté a été, notamment, un aspect important lors de l’examen de la proposition d’Ethos, car il nous aidera à faire en sorte que la communauté ait son mot à dire, à l’avenir, sur la façon dont le PIR sera géré.

J’ai bon espoir que .ORG pourra prospérer sous un nouveau propriétaire et que la communauté sans but lucratif continuera d’être bien servie à l’avenir.

Nous continuerons d’être à votre écoute. Nous avons entendu haut et fort qu’il existe un ressenti d’abus de confiance envers la communauté dont nous faisons partie. Je reconnais que, bien que nous ayons communiqué de façon assez factuelle au sujet de l’accord, nous regrettons de ne pas avoir montré suffisamment d’empathie pour ces préoccupations, car elles sont réelles et valables. Et pour cela, nous reconnaissons nos lacunes et nous nous en servirons comme une leçon pour aller de l’avant en nous efforçant d’être plus empathique et de nous engager avec notre communauté. Bien qu’il nous faudra travailler durement pour rassembler la communauté une fois que tout sera réglé, nous sommes déterminés à mener à bien ce travail et à bâtir une communauté plus forte que jamais.

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Ouverture des candidatures pour le conseil d'administration 2019 de Public Internet Registry (PIR)
Qui sommes nous10 décembre 2018

Ouverture des candidatures pour le conseil d’administration 2019 de Public Internet Registry (PIR)

Public Interest Registry (PIR) est l'opérateur à but non lucratif des domaines .ORG, .NGO et .ONG. Si vous ou quelqu'un...

Les listes de candidats pour les élections du Conseil d'administration 2018 de l’Internet Society ont été annoncées
Qui sommes nous2 février 2018

Les listes de candidats pour les élections du Conseil d’administration 2018 de l’Internet Society ont été annoncées

Le Comité des candidatures de l’Internet Society a annoncé les listes des candidats membres de l’organisation, ainsi que ceux des...

La réunion du conseil d'administration de l'Internet Society des 13 et 14 mars 2020 sera une réunion virtuelle
La réunion du conseil d'administration de l'Internet Society des 13 et 14 mars 2020 sera une réunion virtuelle
Qui sommes nous4 mars 2020

La réunion du conseil d’administration de l’Internet Society des 13 et 14 mars 2020 sera une réunion virtuelle

Chers membres de la communauté de l'Internet Society, En raison des préoccupations liées au coronavirus COVID-19, notamment la possibilité de...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde