Passion et dévouement au 4e Sommet des réseaux communautaires en Afrique Thumbnail
‹ Retour
Développer l'Internet 29 novembre 2019

Passion et dévouement au 4e Sommet des réseaux communautaires en Afrique

Betel Hailu
Par Betel HailuManager, Organization Members Engagement

Le 4e Sommet des réseaux communautaires en Afrique s’est tenu à Dodoma, en Tanzanie, du 28 octobre au 2 novembre 2019, en partenariat avec l’Association for Progressive Communications (APC), au sein de l’Université de Dodoma. Le format consistait notamment en deux jours de séances de formation sur la définition du mouvement des réseaux communautaires (CN) en Afrique, l’importance de l’exclusivité et des communications lors du développement des CN, et les stratégies pour des modèles coopératifs de durabilité. Les deux jours suivants ont été consacrés à des séances plénières axées sur des discussions visant à promouvoir la création et la croissance de réseaux communautaires, à accroître la collaboration entre les exploitants du CN dans la région et à améliorer leurs compétences commerciales. Le Sommet s’est conclu par une visite de deux jours au Kondoa Community Network pour un apprentissage technique plus pragmatique et un partage des meilleures pratiques.

Cette année, le Sommet a accueilli 134 participants de 18 pays du monde entier : Argentine, Cameroun, Canada, République démocratique du Congo, France, Allemagne, Éthiopie, Kenya, Liberia, Malawi, Namibie, Nigeria, Afrique du Sud, Espagne, Tanzanie, Ouganda, Royaume-Uni, et les États-Unis. Parmi eux, 36 étaient des femmes et 77 participants venaient de Tanzanie. La participation des femmes a été remarquable – et importante – dans la lutte contre les disparités entre les sexes, notamment pour ce qui est lié à l’accès.

Les réseaux communautaires offrent une solution durable pour combler les lacunes en matière de connectivité dans les régions urbaines, isolées et rurales, mal desservies dans le monde entier. En Afrique, où ces lacunes sont plus flagrantes, une enquête récente a identifié 37 initiatives de réseaux communautaires dans 12 pays africains, dont 25 sont considérés comme actives. Nous avons été heureux de constater que plus de 20 CN étaient représentés.

L’esprit général de dévouement, de passion et d’intérêt des participants a joué un rôle fondamental dans la réalisation de l’objectif principal du Sommet, qui était de promouvoir la création et la croissance de réseaux communautaires, d’accroître la collaboration entre les exploitants du CN dans la région et de leur donner l’occasion de collaborer avec d’autres intervenants, dont les décideurs et les organismes de réglementation.

La politique et la réglementation nationales jouent un rôle essentiel dans la création d’un environnement propice à l’émergence et à la croissance des réseaux communautaires. Nous avons noté avec satisfaction que la réunion des ministres des États membres de l’Union africaine chargés des technologies de la communication et de l’information et des services postaux, tenue à Charm el-Cheikh du 22 au 26 octobre 2019, a reconnu la nécessité de nouvelles stratégies et de projets pilotes pour fournir des infrastructures et services de base dans les zones rurales et reculées qui comprennent des réseaux communautaires autochtones. Il s’agit d’une étape importante vers la création d’un environnement favorable, et nous avons hâte de collaborer avec les pays membres de l’Union africaine à l’élaboration de lignes directrices pour cette nouvelle approche visant à connecter les personnes non connectées.

Le Ministre tanzanien de l’éducation, des sciences, de la technologie et de la formation professionnelle Joyce Ndalichako, et le ministre tanzanien des Travaux publics, Transports et communications, Isack Kamwelwe ont honoré le Sommet de leur présence. Ils ont assisté aux cérémonies d’inauguration et de clôture, respectivement, en compagnie d’autres représentants du gouvernement, de l’Université de Dodoma et de la presse locale.

Enfin, le Sommet a également été l’occasion de rencontrer le chapitre tanzanien de l’Internet Society et certains membres individuels locaux ,ainsi que d’avoir des discussions productives sur les projets soutenus par l’Internet Society, y compris les réseaux communautaires.

L’Internet est pour tout le monde. Apprenez-en davantage sur les réseaux communautaires et joignez-vous au mouvement mondial pour aider à réduire la fracture numérique !


Image : Le pouvoir des femmes dans la technologie au 4e Sommet des réseaux communautaires en Afrique ©Nyani Quarmyne/Panos Pictures

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Réseaux Communautaires 6 mai 2021

Risques et avantages du boom du financement du haut débit aux États-Unis

La pandémie de COVID-19 nous a appris une fois pour toutes que l’accès au haut débit est un élément...

Développer l'Internet 5 mai 2021

La communauté lambada du Tamil Nadu désormais connectée à l’Internet

Des décennies se sont écoulées depuis le développement de l’Internet. Pourtant, de nombreuses personnes dans le monde sont encore...

Réseaux Communautaires 28 avril 2021

The Common Room : comment un artiste connecte l’Indonésie rurale, un village à la fois

Une jeune personne fait défiler Instagram pour voir les dernières actualisations de ses profils préférés. Pour nombre de personnes...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde