Faire un don
‹ Retour
Politique publique 30 octobre 2015

Fiche sur les politiques publiques: Contenu local

La création de contenu d’intérêt local et l’accès en ligne à celui-ci dans les pays en développement sont un moteur important pour l’adoption et la croissance d’Internet dans ces régions. Une connectivité locale qui fonctionne bien, le soutien du gouvernement pour le développement du contenu et pour la formation, et un environnement légal clair sont des éléments critiques pour la croissance du contenu local.

Introduction

Le contenu local est un composant critique des efforts visant à combler le fossé numérique. Dans de nombreux pays, grâce au large déploiement des services Internet mobiles, la disponibilité des services Internet dépasse largement leur usage. Par exemple, selon les dernières statistiques, 88 % de la population du Rwanda a accès à un signal 3G, mais moins de 10 % sont abonnés. Alors que le coût de l’abonnement est certainement un problème, de nombreux non-utilisateurs déclarent que l’Internet n’a simplement pas de pertinence pour eux ou ne les intéresse pas.[1]

L’intérêt augmente avec la disponibilité de contenu local qui produit une motivation pour se connecter. Cela peut comprendre les services du gouvernement, du contenu commercial, ainsi que du contenu créé par la famille, les amis, les voisins et autres utilisateurs. Cela comprend un contenu qui préserve et aide à partager les traditions orales locales. Il faut noter que le contenu d’intérêt local n’a pas besoin d’être créé localement, mais doit plutôt être sollicité localement en se basant sur la langue et le sujet. Encourager le développement de contenu local et les options d’hébergement local peut aider à pousser la croissance de l’Internet. Il faudrait cependant éviter les obligations légales et réglementaires ou autres mandats exigeant d’héberger le contenu localement.

Considérations clés

Il existe plusieurs considérations clés en ce qui concerne la disponibilité et l’utilisation du contenu local.

Langue. La langue anglaise est surreprésentée dans le contenu Web par rapport au nombre d’Anglophones en ligne. C’est largement pour des raisons historiques : le rôle pionnier des États-Unis dans le développement de l’Internet et de son contenu, le rôle immense de l’anglais hors-ligne et originellement les difficultés techniques des alphabets non-latins. > Distribution du contenu. Le contenu commercial existant peut être d’intérêt local, mais non disponible dans un pays pour diverses raisons, entre autres un manque d’accords de distributions. Cela peut aussi être le résultat du régime et de la mise en application des droits d’auteur dans un pays, ce qui peut également limiter le développement de nouveau contenu.

Localisation géographique. La plupart des pays, si ce n’est tous les pays, ont du contenu d’intérêt local provenant de sites d’intérêt international ainsi que de sites locaux. Mais l’endroit où le contenu est stocké et distribué a également un impact sur l’utilisation. Le contenu pour les pays en développement est en général hébergé à l’étranger. Son téléchargement exige des liens internationaux onéreux qui encourent un délai de transit significatif, ce qui a pour résultat de réduire la demande.

Développement. L’Internet a créé une plateforme globale pour la consommation de contenu intéressant, ainsi que pour la production, la distribution et la monétisation du contenu. Comme les utilisateurs et les entrepreneurs en général sont susceptibles de créer du contenu pour combler une lacune dans leur propre environnement, encourager le développement de contenu local, à la fois commercial et créé par les utilisateurs, est une considération clé pour rendre disponible plus de contenu d’intérêt local.

Défis

L’augmentation de la quantité de contenu d’intérêt local pose un certain nombre de défis.

Problèmes techniques. Historiquement, le nommage sur Internet était basé sur l’alphabet latin. Ceci a créé des difficultés pour beaucoup de langues, dont le russe et le chinois. En 2009 cependant, la Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN) a introduit l’utilisation des Noms de domaines internationalisés (IDN) qui sont à présent utilisés, et aujourd’hui on s’efforce également de permettre les objets de courriels non anglais. Pourtant, les éléments nécessaires à la création de nouveau contenus tels que les logiciels et kits de développement peuvent ne pas être disponibles dans les langues accessibles. Une barrière de plus à la création de contenu.

Filtrage et blocage. Les gouvernements peuvent promulguer des lois et mesures qui restreignent le contenu en ligne s’ils considèrent que ce dernier est indésirable pour des raisons religieuses, sociales, légales ou politiques. Cela suffit pour avoir un impact sur la disponibilité de contenu d’intérêt international et local ; l’incertitude sur la manière dont ces lois sont interprétées et mises en vigueur peut augmenter encore cet impact.

Hébergement local. Pour les pays en développement, il est en général moins cher d’héberger le contenu à l’étranger, où de grands centres de données permettent d’importantes économies d’échelle et des coûts d’exploitation moindres. De plus, il y a souvent une perception de meilleure compétence technique et qualité de service de la part des centres de données à l’étranger. La législation et la régulation qui affectent la responsabilité des développeurs de contenu, les sociétés qui hébergent le contenu et les intermédiaires qui distribuent le contenu peuvent aussi avoir un impact sur les décisions d’hébergement. Encourager, mais sans le rendre obligatoire, plus de contenu local rendra le contenu d’intérêt local plus accessible.

Création de contenu. Le développement de contenu exige un accès à l’Internet et un certain niveau de connaissance et de savoir-faire techniques qui ne sont pas toujours disponibles. De plus, les entrepreneurs ont souvent besoin de la capacité de financer et de vendre leurs services, ce qui peut être assuré par divers moyens dont un régime de droits d’auteur approprié. C’est particulièrement compliqué dans les pays où il n’y a que peu ou pas du tout d’options de paiement en ligne (par ex. PayPal), et où les boutiques d’applications mobiles, qui ne sont pas autorisées à vendre des applications ou à effectuer des paiements, ne permettent pas aux utilisateurs d’acheter et/ou de vendre des applications.

La promotion de la disponibilité du contenu d’intérêt local rend l’Internet plus désirable pour les utilisateurs existants autant que pour les nouveaux. Ceci peut mener à ce que les utilisateurs créent plus de contenu, ce qui aide encore plus à attirer de nouveaux utilisateurs dans un cercle vertueux de croissance.

Principes directeurs

L’Internet Society est guidée par la vision selon laquelle l’Internet est pour tous. Notre priorité est de rechercher les moyens de créer un environnement progressiste qui permet la création, l’accessibilité, l’utilisation et la dissémination du contenu de l’Internet. Comme nous l’avons vu, un certain nombre d’obstacles à l’augmentation de la disponibilité de contenu d’intérêt local doivent être surmontés, entre autres une plateforme technique pour le développement et la distribution du contenu, et des infrastructures pour l’hébergement local du contenu résultant.

D’un point de vue technique, des normes ouvertes qui facilitent l’utilisation de caractères non latins créent une plateforme pour la création et la consommation de contenu local par tous. D’une manière plus générale, ces normes ouvertes permettent un réseau global sur lequel tous les utilisateurs peuvent communiquer et elles fournissent la base pour que les entrepreneurs développent et distribuent leur propre contenu.

Pour aider au développement de contenu d’intérêt local, les gouvernements peuvent amorcer le marché en développant leur propre contenu. Cela aura pour résultat du contenu d’intérêt local, et cela peut aider à créer des compétences locales pour le développement et l’hébergement d’un tel contenu et à augmenter l’utilisation d’un Point d’Echange Internet (IXP). De plus, les gouvernements peuvent aider à promouvoir le contenu par le renforcement des capacités pour fournir les compétences et par la promotion d’un système financier qui permette les paiements en ligne.

Pour permettre l’hébergement local de contenu d’intérêt local, il faut aborder un certain nombre de problèmes importants :

1 Il est important d’avoir un IXP qui fonctionne bien, par lequel tous les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) peuvent accéder efficacement au contenu stocké localement.[2]

2 Les centres de données locaux doivent comprendre les besoins du marché du contenu local, et de même le marché du contenu local doit comprendre les capacités et les avantages des centres de données locaux.

3 Là où il existe des lacunes dans le savoir-faire technique, le gouvernement peut jouer un rôle important en aidant à assurer la formation appropriée.

4 Les positions légales et politiques du gouvernement doivent être clairement définies, spécifiquement en ce qui concerne le contenu et la responsabilité des intermédiaires.

Dans une étude sur le contenu local au Rwanda menée par l’Internet Society, nous avons trouvé que lorsque le contenu était hébergé localement, les coûts et le temps de transit pour l’affichage du contenu étaient plus bas et que le contenu était plus accessible aux utilisateurs. Lorsqu’un grand réseau de distribution de contenu a ouvert une cache au Rwanda fin 2014, la demande pour le contenu a doublé en quelques mois, parce que le contenu se chargeait plus vite.[3] Avec le temps, cela augmentera probablement la quantité de contenu d’intérêt hébergé localement.

Notre principe prioritaire pour le développement est la promotion d’un Internet ouvert dans lequel les utilisateurs peuvent accéder au contenu de leur choix et entreprendre ce que nous appelons l’innovation sans permission.[4] Les politiques gouvernementales qui limitent l’accès ouvert, qui n’offrent pas une protection de la propriété intellectuelle adéquate et efficace et des limitations appropriées de la responsabilité des intermédiaires qui hébergent le contenu restreignent la production et la disponibilité de contenu local.

De plus, alors que nous encourageons l’hébergement de contenu local en tant qu’option, nous ne pensons pas que l’hébergement local de contenu ou autres données doive être obligatoire ou mandaté pour quelque raison que ce soit, y compris pour des raisons économiques, de sécurité ou de confidentialité.

À mesure de l’augmentation du contenu d’intérêt local disponible, plus d’utilisateurs profiteront de la disponibilité de l’accès à l’Internet et se connecteront. Ceci aidera à combler le fossé numérique et à créer un écosystème sain dans lequel les utilisateurs ne se contenteront pas de consommer plus de contenu d’intérêt local, mais créeront aussi leur propre contenu. Une transition qui selon nous augmentera l’étendue et la profondeur des offres disponibles sur l’Internet ouvert.

Ressources supplémentaires

L’Internet Society a publié plusieurs articles et du contenu supplémentaire en rapport avec cette question. Ils sont librement accessibles sur le site Web de l’Internet Society.

> Rapport de l’Internet Society, Promotion de l’hébergement de contenu local pour développer l’écosystème Internethttp://www.internetsociety.org/doc/promoting-local-content-hosting-develop-internet-ecosystem

> Rapport de l’Internet Society, OCDE, Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, La relation entre le contenu local, le développement Internet et les tarifs d’accèshttp://www.internetsociety.org/localcontent

Rapport global sur l’internet de l’Internet Society : http://www.internetsociety.org/globalinternetreport/

> Information sur les points d’échange Internet (IXP), http://www.internetsociety.org/what-we-do/issues/internet-exchange-points-ixps

> Articles de blogs sur l’Innovation sans permission, http://www.internetsociety.org/tags/permissionless-innovation

Notes

[1] Voir, par exemple, http://www.wired.com/2015/01/the-digital-divide-is-not-binary/, pour un résumé de l’analyse des sondages récents.2 , http://www.internetsociety.org/doc/promoting-local-content-hosting-develop-internet-ecosystem. 3  http://www.internetsociety.org/what-we-do/issues/internet-exchange-points-ixps. 4 http://www.internetsociety.org/tags/permissionless-innovation

[2] Rapport de l’Internet Society, Promotion de l’hébergement de contenu local pour développer l’écosystème Internethttp://www.internetsociety.org/doc/promoting-local-content-hosting-develop-internet-ecosystem.

[3] Pour des renseignements sur les IXP, voir http://www.internetsociety.org/what-we-do/issues/internet-exchange-points-ixps.

[4] Pour des renseignements sur l’innovation sans permission, voir http://www.internetsociety.org/tags/permissionless-innovation.

‹ Retour

Ressources associées

Fiche sur les politiques publiques: Points d’interconnexion Internet
IXPs30 octobre 2015

Fiche sur les politiques publiques: Points d’interconnexion Internet

Les points d’interconnexion Internet (IXP) peuvent améliorer la qualité et l’accessibilité de l’Internet dans les communautés locales. Les IXP aident à renforcer la connectivité locale de l’Internet, développer l’industrie locale de l’Internet, améliorer la compétitivité et servent de plateformes pour les activités techniques.

Fiche sur les politiques publiques: Interconnexion de l’Internet
IXPs30 octobre 2015

Fiche sur les politiques publiques: Interconnexion de l’Internet

Le succès de l’Internet dépend d’interconnexions fiables, efficaces et économiquement équilibrées entre les réseaux. Les gouvernements doivent créer des environnements de politiques et de réglementation qui suppriment les barrières artificielles et favorisent la souplesse de l’interconnexion des réseaux.

Fiche sur les politiques publiques: Neutralité du réseau
Politique publique30 octobre 2015

Fiche sur les politiques publiques: Neutralité du réseau

La neutralité du réseau est un sujet controversé et complexe, et c’est un élément essentiel pour le maintien d’un Internet ouvert et libre. Faciliter l’accès, le choix et la transparence des offres Internet permet aux utilisateurs de tirer profit d’un accès complet aux services, applications et contenus disponibles sur Internet.

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde