‹ Retour
Qui sommes nous 14 décembre 2021

L’Internet Hall of Fame fête son 10e anniversaire

Reston, VA – 14 décembre 2021– L’Internet Hall of Fame a annoncé aujourd’hui les noms de 21 pionniers et visionnaires de 11 pays ayant contribué de manière exceptionnelle à la croissance, à la portée, à la sécurité et à l’échelle mondiale de l’Internet. Les nouveaux intronisés seront honorés lors d’une cérémonie virtuelle aujourd’hui, qui pourra être suivie via Livestream, à partir de 14 h UTC (9 h ET).

Provenant du monde entier, les personnes intronisées cette année ont joué un rôle crucial dans la conception, le développement, l’exploitation et l’avancement des premiers réseaux, et ont été responsables de la promotion et de l’expansion de ces réseaux dans des régions du monde entier, notamment en Europe, en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie-Pacifique et en Amérique latine.

L’Internet Hall of Fame reconnaît les personnes du monde entier qui ont joué un rôle extraordinaire dans la conceptualisation, la construction et le développement de l’Internet mondial, ainsi que celles ayant contribué de manière cruciale dans les coulisses.

Parmi les contributions des nouveaux intronisés, citons : la création de protocoles qui ont permis aux premiers réseaux de fonctionner plus rapidement et plus efficacement, et qui leur ont permis de passer à l’échelle ; la création de politiques et de processus Internet qui ont contribué à démocratiser le réseau et à en élargir l’accès ; la facilitation de la formation et de l’éducation qui a permis à une nouvelle génération de gestionnaires de réseau de se former ; et l’identification et la résolution des lacunes du réseau qui compromettaient la sûreté et la sécurité critiques.

Les personnes intronisées en 2021
  • Carlos Afonso (Brésil/Canada)a fait progresser le développement de l’Internet et démocratisé l’accès au Brésil et à d’autres pays d’Amérique latine grâce à son rôle de fondateur et de dirigeant de plusieurs organisations clés, dont l’Association for Progressive Communications.
  • Robert (Rob) Blokzijl (Pays-Bas) a joué un rôle important dans l’avancement du développement et de l’utilisation de l’Internet en Europe, au Moyen-Orient et en Asie centrale en tant que fondateur et dirigeant de Réseaux IP Européens (RIPE) et du RIPE NCC, et en tant que contributeur à d’autres organisations internationales de réseaux influentes.
  • Hans-Werner Braun (États-Unis) a joué un rôle déterminant dans la conception, le développement et l’exploitation du réseau de la National Science Foundation, NSFNET, et dans la croissance ultérieure du réseau en termes de vitesse, de couverture et de fiabilité, qui a servi de modèle aux réseaux Internet du monde entier et a ouvert la voie au routage à grande échelle.
  • Frode Greisen (Danemark) a contribué à la création de la dorsale Internet européenne Ebone, considérée comme l’Internet originel de l’Europe, et a joué un rôle important dans l’expansion du réseau en Europe occidentale et orientale, en Afrique du Nord et en Iran.
  • Jan Gruntorad (République tchèque) a été l’un des premiers défenseurs de la mise en réseau internationale pour la recherche et le développement en Tchécoslovaquie, en initiant la connexion du pays au réseau EARN (European Academic and Research Network) au cours du premier semestre 1990 et, peu après, en créant CESNET, le réseau éducatif et scientifique tchèque.
  • Le Dr Saul Hahn (États-Unis) a joué un rôle déterminant dans la connexion de nombreux pays des Caraïbes et d’Amérique latine à l’Internet.
  • La création et la gestion par Kim Hubbard (États-Unis) d’un système équitable et durable d’attribution des adresses IP ont contribué à préserver fondamentalement le développement de l’Internet en tant que réseau autonome dirigé par ses membres.
  • Rafael (Lito) Ibarra (Salvador) a connecté le Salvador à l’Internet et a travaillé à l’amélioration des premiers systèmes d’accès à l’échelle nationale.
  • Dan Kaminsky (États-Unis) a favorisé l’adoption d’un système de noms de domaine (DNS) plus sûr grâce à la découverte et à la réparation, en 2008, d’une faille critique de l’Internet, désormais connue sous le nom de Kaminsky Bug.
  • DaeYoung Kim (Corée du Sud) a joué un rôle clé dans le développement de l’infrastructure réseau régionale de la région Asie-Pacifique et a créé bon nombre des techniques nécessaires au partage de vidéos compressées et non compressées en ligne.
  • Kenneth J. Klingenstein (États-Unis) a contribué à l’expansion de l’Internet dans l’Ouest américain et a joué un rôle précoce et important dans le développement des couches d’identité et de confiance de l’Internet.
  • Xing Li (Chine) a été le pionnier du développement de l’Internet en Chine, en commençant par son travail dans les années 1990 pour connecter les institutions universitaires et de recherche chinoises et en poursuivant avec ses contributions au développement et au déploiement de l’IPv6 dans ce pays et dans le monde entier.
  • Yngvar G. Lundh (Norvège) a fait progresser l’Internet en Europe en connectant les réseaux entre les départements de la défense norvégiens et américains, en contribuant à la création de la première connexion ARPANET en dehors des États-Unis, en Norvège, et en aidant à sécuriser .no comme premier domaine en dehors des États-Unis.
  • Alejandro Pisanty (Mexique) a joué un rôle important en influençant la politique pour soutenir la croissance et l’amélioration de l’Internet au Mexique et dans toute l’Amérique latine.
  • Yakov Rekhter (États-Unis) a participé au développement du premier protocole BGP (Border Gateway Protocol), une technologie essentielle à la mise à l’échelle de l’Internet, et a joué un rôle clé dans l’évolution du BGP au fil des versions suivantes.
  • Philip Smith (Australie) a favorisé la croissance de l’internet dans la région Asie-Pacifique, en Afrique et au Moyen-Orient grâce à son rôle de leader au sein d’organisations de réseau influentes et à sa contribution à la codification des meilleures pratiques en matière de processus et de protocoles d’ingénierie, notamment les protocoles BGP (Border Gateway Protocol).
  • Pål Spilling (Norvège) a contribué de manière déterminante à l’établissement du premier nœud ARPANET en dehors des États-Unis en 1973, puis a aidé à étendre cette connexion à un deuxième nœud outre-mer, ouvrant ainsi la voie à un réseau mondial.
  • Liane Tarouco (Brésil) a joué un rôle clé dans la conception et la mise en œuvre de la première dorsale Internet du Brésil et a contribué à former une génération d’ingénieurs et de spécialistes des réseaux au Brésil et au-delà.
  • Virginia Strazisar Travers (États-Unis) a conçu et écrit le logiciel qui a créé les passerelles Internet, le précurseur des routeurs et le composant central qui permet à des réseaux dissemblables de se connecter.
  • Le professeur chancelierGeorge Varghese (États-Unis) a contribué de manière significative à la convivialité de l’internet en inventant des algorithmes qui en augmentent la vitesse. Il a décrit ces concepts dans le manuel de 2004 qui définit le domaine, « Network Algorithmics : An Interdisciplinary Approach to Designing Fast Networked Devices ».
  • La conception par le Dr Lixia Zhang (États-Unis) du très influent protocole de réservation des ressources (RSVP), qui a servi de base à l’ingénierie du trafic Internet par la plupart des grands opérateurs de réseau, a contribué à la gestion efficace et à la croissance des réseaux fédérateurs de l’Internet pendant plus de deux décennies.

Vous trouverez plus de détails sur les promus 2021, notamment des biographies et des photos, à l’adresse www.internethalloffame.org.

Il s’agit de personnes qui ont eu la vision de comprendre, même aux premiers stades du développement du réseau, la puissance et le potentiel que l’internet représentait pour notre monde. Ils ont été poussés à agir, à trouver des idées, à conceptualiser les probabilités, à développer des solutions et à permettre des résultats qui ont fait croître et renforcé l’Internet. Leurs contributions nous ont permis d’envisager notre avenir, inextricablement lié à l’internet ouvert, connecté à l’échelle mondiale, sécurisé et digne de confiance, et à sa capacité à nous connecter de manière fiable et cohérente ».
Andrew Sullivan, président et directeur général, Internet Society
À propos de l’Internet Hall of Fame

Fondé en 2012, l’Internet Hall of Fame est un programme de reconnaissance permanent établi par l’Internet Society en vue de mettre à l’honneur un groupe restreint et distingués de leaders et de sommités qui ont contribué de manière significative au développement et à l’avancement de l’Internet ouvert et mondial. De plus amples informations sur le programme sont disponibles sur http://www.internethalloffame.org/.

À propos de l’Internet Society

Fondée en 1992 par des pionniers de l’Internet, l’Internet Society est une organisation mondiale à but non lucratif qui veille à ce que l’Internet reste une véritable ressource pour le bien de tous. Par l’intermédiaire de sa communauté de membres, de groupes de discussion et de plus de 120 chapitres dans le monde, l’organisation défend et promeut des politiques, des normes et des protocoles Internet qui maintiennent l’Internet ouvert, mondialement connecté et sécurisé. Pour plus d’informations, consultez le site : internetsociety.org.

Contacts presse :
Brittany Jacobsen
[email protected]
Merridith Ingram
[email protected]

‹ Retour

Related resources

Qui sommes nous 16 mars 2021

L’Internet Society lance une recherche internationale pour trouver une nouvelle génération de défenseurs de l’Internet

L'Internet Society a lancé un nouveau programme de bourses pour former une nouvelle génération de défenseurs de l'Internet.

Développer l'Internet 23 février 2021

Ouverture des nominations pour le prestigieux Internet Hall of Fame

L'Internet Society a annoncé aujourd'hui que les nominations étaient désormais ouvertes pour la prochaine classe de lauréats de l'Internet...

IETF 30 novembre 2020

L’Internet Society et l’IETF annoncent un nouvel accord stratégique pour favoriser les travaux en cours sur les normes ouvertes

Washington, DC – 30 novembre 2020 – L’Internet Society et l’Internet Engineering Task Force (IETF) ont annoncé aujourd’hui un...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde