Un Internet plus sûr commence par plus de cryptage Thumbnail
‹ Retour
Cryptage 8 février 2022

Un Internet plus sûr commence par plus de cryptage

Natalie Campbell
Par Natalie CampbellSenior Director, North American Government and Regulatory Affairs

Aujourd’hui, plus de 200 pays et territoires marquent la Journée pour un Internet plus sûr en appelant les gens à s’unir pour faire de l’Internet un endroit plus sûr et meilleur pour tous. Et s’il y a des personnes qui comprennent l’urgence d’œuvrer pour un Internet plus sûr, ce sont bien les parents.

L’Internet a été vital pour aider les parents à concilier travail et éducation des enfants pendant une pandémie persistante, mais il est difficile d’ignorer les problèmes sociétaux de plus en plus amplifiés en ligne. Et comme les enfants apprennent et se socialisent de plus en plus en ligne, la réalité est que nous ne pouvons pas toujours être là pour leur tenir la main.

Ce qui est encore plus effrayant, c’est que les propositions gouvernementales sapent les meilleurs efforts des gens pour assurer la sécurité des enfants en ligne en ignorant une vérité simple : la sécurité est essentielle pour un Internet plus sûr.

Cette affirmation peut sembler évidente, mais elle ne l’est pas.

Malgré leurs meilleures intentions, la loi britannique sur la sécurité en ligne et la loi américaine EARN IT sont des exemples de propositions récentes qui mettent en péril la sécurité de pratiquement tout le monde en ligne, notqmment les enfants, en s’attaquant à notre bouclier de sécurité numérique le plus solide : le cryptage.

Le cryptage est une technologie de sécurité qui joue un rôle essentiel dans notre vie quotidienne, mais que la plupart d’entre nous considèrent comme acquis. C’est comme la serrure de votre porte qui préserve la confidentialité de nos communications et les informations personnelles que nous partageons avec ceux en qui nous avons confiance, telles que la localisation, les antécédents médicaux et les informations d’identité, hors de portée des criminels.

Tout comme le fait de verrouiller nos portes permet de protéger nos maisons des menaces extérieures, les experts de l’Internet et les organisations de la société civile du monde entier s’accordent à dire qu’il ne peut y avoir d’espaces sûrs en ligne sans de solides verrous numériques tels que le cryptage.

Prenons un moment pour examiner la relation entre sûreté et sécurité.

Le dictionnaire Oxford définit la sécurité comme « l’état d’être en sécurité et protégé du danger ou du dommage ». L’Internet sécurisé, quant à lui, est décrit par l’Internet Society comme un réseau « résistant aux attaques contre son infrastructure, offrant un service robuste à sa communauté d’utilisateurs ».

Qu’est-ce que l’un a à voir avec l’autre ? Le cryptage est essentiel car il agit comme un équipement de protection individuelle pour les rouages internes de l’Internet. Il contribue à préserver la confidentialité et l’authenticité de son architecture et des milliards d’interactions quotidiennes que nous avons avec lui.

Comment cela favorise-t-il la sécurité en ligne ?

Une lettre ouverte rédigée par des experts en technologie et des groupes de la société civile explique comment le cryptage de la vie privée permet également aux enfants et aux autres communautés vulnérables de « résister aux attaques » en les protégeant des dangers potentiels en ligne. Par exemple, les journalistes, les communautés LGBTQ+ et les défenseurs des droits de l’homme comptent sur la protection offerte par le cryptage pour s’assurer qu’ils disposent d’espaces sûrs pour travailler et interagir en ligne.

Si les gouvernements britannique et américain parviennent à empêcher les utilisateurs et les entreprises d’utiliser des communications cryptées pour préserver la confidentialité de nos vies numériques, ce serait comme vous empêcher de verrouiller les portes de votre maison.

Aucun adulte responsable ne conseillerait à un enfant d’ouvrir la porte à des inconnus. Alors pourquoi un gouvernement proposerait-il une loi qui rendrait pratiquement tout ce que vous dites, partagez et faites en ligne vulnérable à quiconque veut y accéder ?

La seule façon de progresser vers un Internet plus sûr est de retirer le cryptage des débats une fois pour toutes.

En octobre dernier, des millions de personnes et d’entreprises du monde entier ont participé à la première Journée mondiale du cryptage pour passer aux communications cryptées.

Même le gouvernement du Canada a récemment reconnu le soutien massif du public en faveur des communications cryptées dans un rapport de consultation de 2021 sur sa première tentative législative de lutte contre les préjudices en ligne.

Plus les gouvernements partiront sur cette base solide, plus vite nous pourrons avoir des conversations productives sur des solutions concrètes pour assurer la sécurité des personnes et des enfants en ligne.

Et au lieu de dépenser des fonds publics pour promouvoir une mauvaise législation, les gouvernements devraient investir dans la promotion de l’éducation et des pratiques de sécurité numérique dans nos écoles et nos foyers, et explorer comment aborder les problèmes sociétaux avant qu’ils ne deviennent des problèmes en ligne.

En fin de compte, c’est aux adultes qu’il incombe d’agir. Les parents et les éducateurs sont tout aussi responsables de la sécurité des enfants dans le monde physique que dans le monde numérique. En apprenant aux enfants, de manière proactive et cohérente, à jouer la carte de la sécurité au fur et à mesure qu’ils découvrent les deux mondes, des technologies simples comme les verrous de porte et le cryptage peuvent constituer une puissante couche de protection supplémentaire.

Voici quelques ressources en ligne pour promouvoir un Internet plus sûr :

‹ Retour

Clause de non-responsabilité : Les points de vue exprimés dans cet article sont ceux de l’auteur et peuvent ou pas refléter la position officielle de l’Internet Society.

Articles associés

Cryptage 9 juin 2021

Faire face à la tentative de contournement du cryptage par l’Europe

Fin 2020, alors que le Portugal se préparait à prendre la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne (UE),...

Cryptage 27 avril 2021

Dystopie numérique : Comment les incitations à la création de portes dérobées au cryptage endommageraient l’Internet pour tout le monde

Un peu plus d’un an après le début de la pandémie de COVID-19, notre dépendance aux communications privées, sûres...

Cryptage 13 avril 2021

Ne créez pas de failles dans notre bouclier de sécurité numérique

Dans quelques jours à peine, l’Union européenne nous privera de la possibilité de donner notre avis sur une initiative...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde