Nouvelles des membres : Les chapitres réagissent aux propositions de réglementation de l’Internet Thumbnail
‹ Retour
Qui sommes nous 30 avril 2021

Nouvelles des membres : Les chapitres réagissent aux propositions de réglementation de l’Internet

Par Grant GrossGuest AuthorTechnology Reporter

Big, big data : Plusieurs chapitres de l’Internet Society ont rejoint le débat sur les réglementations Internet proposées par le gouvernement. L’Association israélienne de l’Internet, par exemple, a fait part de ses inquiétudes quant à la proposition du ministère des Communications d’obliger toutes les entreprises de communication en Israël, y compris les fournisseurs de téléphonie mobile, d’Internet et de télévision, à fournir régulièrement au ministère des informations détaillées sur les caractéristiques de consommation de communication de chaque client. Bien que certaines informations sur les clients soient nécessaires pour améliorer la réglementation et identifier les défaillances du marché, la portée et les détails de la proposition « dépassent radicalement » ce dont le ministère a besoin, a déclaré l’association.

Big métadonnées : Entre-temps, le chapitre estonien fait pression sur les législateurs pour qu’ils mettent fin à la collecte massive de métadonnées de communication par les opérateurs et les fournisseurs d’Internet dans le pays. Les anciennes règles, destinées à aider les opérateurs à facturer leurs clients pour les communications vocales dans le passé, ne servent plus qu’à la surveillance, selon le chapitre. « Il est grand temps d’abandonner la collecte indiscriminée des métadonnées des séances de communication, car elle a un effet dévastateur sur la liberté d’expression et de pensée », écrit le chapitre.

Big suivi: Le chapitre d’Hong Kong a continué à lutter contre une proposition du gouvernement chinois visant à obliger les utilisateurs de smartphones à enregistrer leur carte SIM en utilisant leur vrai nom. Cette proposition rendrait difficile le cryptage des communications, a déclaré le chapitre. Le gouvernement affirme que cette mesure permettra de lutter contre la criminalité, mais l’enregistrement n’empêchera pas les criminels d’obtenir des cartes SIM en dehors de la Chine ou de passer des appels téléphoniques frauduleux depuis l’étranger, a déclaré le chapitre.

Combler le fossé: Par ailleurs, le chapitre israélien a publié une série de communications sur l’importance de mettre les services numériques à la disposition de la population arabe du pays. Une enquête de l’association israélienne de l’Internet a révélé des écarts d’accès à l’Internet et de compétences numériques entre la population arabe et l’ensemble de la population en Israël. La mise à disposition d’un plus grand nombre de services numériques en arabe permettra de rationaliser les services gouvernementaux et « d’assurer une distribution plus équitable des ressources », selon l’association.

Rejoignez le mouvement mondial ! Devenez membre et devenez le défenseur d’un Internet ouvert et fiable.

‹ Retour

Clause de non-responsabilité : Les points de vue exprimés dans cet article sont ceux de l’auteur et peuvent ou pas refléter la position officielle de l’Internet Society.

Articles associés

Développer l'Internet 21 avril 2022

Ensemble, nous avons changé la donne : notre impact en 2021 

Le rapport d'impact 2021 de l'Internet Society suit la progression de nos actions, et celle des actions de la...

Qui sommes nous 9 décembre 2021

Présentation du plan d’action 2022 : Un Internet sain pour les générations futures

Depuis 30 ans, nous œuvrons à la réalisation de notre vision que l’Internet est pour tout le monde. Notre...

Qui sommes nous 18 novembre 2021

Ouverture des candidatures au conseil d’administration du Registre d’intérêt public (PIR) 2022

Le registre d’intérêt public (PIR) est l’opérateur à but non lucratif des domaines .ORG, .NGO et .ONG. Le PIR...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde