Les bibliothèques contribuent à combler la fracture numérique Thumbnail
‹ Retour
Réseaux Communautaires 17 mars 2021

Les bibliothèques contribuent à combler la fracture numérique

Charlie MullerFormer Program Specialist, Internet Growth
Les bibliothèques et les réseaux communautaires collaborent et explorent de nouveaux moyens de connecter les personnes non connectées.

Lorsque la pandémie de COVID-19 a frappé au début de 2020, les bibliothèques du monde entier ont fermé leurs portes afin de limiter la transmission du virus. En revanche, les services essentiels qu’elles fournissaient n’ont pas été interrompus. Au contraire, les bibliothécaires se sont mobilisés et se sont concentrés sur leur passion pour le service au public, agissant en tant que premiers intervenants et amplifiant leur engagement indéfectible à garantir l’accès des personnes aux informations publiques.

Un an après le début de cette pandémie, l’accès à Internet est crucial. Un grand nombre de personnes ont besoin d’être en ligne pour tout : l’école, le travail et les dernières nouvelles concernant les vaccinations. Cependant, les mesures de confinement destinées à sauver des vies remettent en question les moyens par lesquels beaucoup d’entre nous ont pu accéder à Internet dans les espaces publics.

Alors que le COVID-19 exacerbe les problèmes liés au manque d’accès à Internet, les bibliothèques jouent un rôle encore plus important en matière d’accès à Internet pour les communautés locales. Cela s’est produit de multiples façons créatives, de la transformation des bibliobus en points d’accès Wi-Fi itinérants dans toute la communauté à l’extension de l’accès Wi-Fi des bibliothèques sur les parkings et au-delà.

Les bibliothèques travaillent depuis longtemps en étroite collaboration avec les réseaux communautaires afin de fournir un accès Internet abordable à des communautés entières. La pandémie nous a rappelé leur rôle crucial dans la fourniture de ressources essentielles, de matériel éducatif et d’un accès à Internet. Elle a également mis en évidence les différentes façons dont les bibliothèques peuvent soutenir les réseaux communautaires.

Réduire la fracture numérique grâce aux réseaux communautaires

Les réseaux communautaires sont des réseaux détenus et gérés de manière coopérative qui garantissent à une communauté l’accès aux opportunités et aux ressources offertes par l’Internet. Ils sont mis en place en permanence par des personnes vivant dans des zones non desservies ou mal desservies du monde entier.

En Géorgie, le chapitre géorgien de l’Internet Society s’est associé à plusieurs organisations Internet locales pour connecter à l’Internet la région isolée et montagneuse de Tusheti. Au Zimbabwe, un modeste programme a débuté sous la forme d’un cybercafé et s’est développé pour offrir une formation en informatique aux enseignants de plus de 200 écoles primaires et secondaires. Dans la région de Patagonie, en Argentine, les habitants d’El Cuy ont construit un réseau qui ne cesse de se développer pour répondre aux besoins de la communauté et connecter des centaines de personnes à Internet.

Faites-vous déjà partie d’un réseau communautaire ou souhaitez-vous en créer un ? Quoi qu’il en soit, votre bibliothèque locale peut jouer un rôle clé !

Les bibliothèques comme pôles d’un réseau communautaire

Toutes les bibliothèques locales n’ont pas accès à Internet. Cependant, chaque bibliothèque locale est une institution communautaire qui cherche à connecter les gens et à mettre des informations à la disposition de tous. Il existe différentes façons pour une bibliothèque locale de devenir un pôle de réseau communautaire, et l’une d’entre elles consiste à transformer ses bâtiments en émetteurs Wi-Fi.

Cofondateur de Digital Village Associates, Don Means est un fervent défenseur des bibliothèques en tant que vastes pôles de communication sans fil. « Si vous installez un routeur Wi-Fi ordinaire dans une fenêtre ouverte ou sur le côté d’un bâtiment, explique-t-il, vous pouvez obtenir un signal qui émet à des dizaines, voire quelques centaines de mètres du bâtiment. Mais pourquoi pas à 1 000 mètres, ou plusieurs milliers de mètres du bâtiment ? »

Grâce aux bibliothèques qui utilisent des antennes ou des routeurs pour étendre la portée de la connectivité, les membres de la communauté disposent d’un accès numérique à proximité. Mieux encore, ils peuvent accéder à l’Internet à domicile grâce à l’amplification du signal sans fil dans leur communauté.

Il existe d’excellents exemples de ce type de partenariat en action. En Espagne, citons Perafita, où la bibliothèque publique, en raison de son emplacement, était particulièrement bien placée pour installer des antennes pour le pôle central du réseau communautaire. Dans le district nord d’Akwapim au Ghana, autre exemple, une organisation non gouvernementale dirige un projet qui apporte une connectivité sans fil aux institutions clés de la région.

Cinq raisons pour lesquelles les bibliothèques sont d’excellents partenaires de réseaux communautaires

Les bibliothèques sont particulièrement bien placées pour offrir leur aide et leur soutien aux réseaux communautaires. En 2020, la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et d’institutions (IFLA) a publié une note de synthèse pour en expliquer les raisons. En voici quelques-unes parmi les principales :

1. Les bibliothèques sont des lieux sûrs et réconfortants. Lorsqu’un réseau communautaire est capable de s’associer à une bibliothèque locale, celle-ci lui confère crédibilité et légitimité.

2. Les bibliothèques peuvent aider à informer les résidents locaux de la valeur potentielle des projets du réseau communautaire, et aider les résidents à trouver et à accéder aux informations sur la façon de les construire eux-mêmes.

3. Les bibliothèques sont fondamentalement ouvertes et démocratiques. Elles peuvent servir d’espaces de rassemblement, de coordination et de délibération, ou accueillir des ateliers.

4. Les bibliothèques peuvent offrir des espaces de stockage pour conserver les équipements physiques, ainsi qu’une alimentation électrique essentielle. Elles peuvent même fournir un emplacement pour des antennes.

5. Les bibliothèques peuvent faciliter des connexions clés, qu’il s’agisse d’obtenir des subventions pour l’installation du réseau, de négocier les prix avec les fournisseurs d’Internet ou d’acquérir des licences pour l’installation d’antennes.

Fournir du contenu local sur des serveurs locaux

Les bibliothèques ne se sont pas contentées de placer des routeurs et des antennes sur leurs bâtiments. Elles sont également devenues des distributeurs de contenu numérique en sélectionnant des documents dans leurs collections et en les mettant à disposition sur les réseaux communautaires. Cela est particulièrement utile lorsque ce contenu est pertinent et utile pour les étudiants. Si ce contenu est stocké sur des serveurs locaux, quelqu’un peut même y accéder sans avoir besoin d’accéder à l’Internet à proprement parler. Cela signifie des vitesses de connexion plus rapides et un meilleur accès au contenu pertinent pour les personnes de la communauté.

Sous l’égide de son ministère de l’Éducation, le service des bibliothèques ghanéen a concentré ses ressources sur le développement de logiciels et la création de contenu en ligne. Le directeur général de l’Autorité des bibliothèques du Ghana, Hayford Siaw, déclare : « Si cette pandémie était survenue il y a cinq ans, rien ne se serait passé à la bibliothèque et toutes nos installations auraient été fermées. Toutefois, en 2018, grâce à une politique du gouvernement, nous avons décidé de développer notre bibliothèque numérique. »

Le service de bibliothèque a développé sa propre appli, qui est désormais largement utilisée dans tout le Ghana. Outre l’utilisation de l’appli, la bibliothèque a également lancé un concours d’écriture via son site Web pour encourager les jeunes à « recueillir et rédiger des histoires sur leurs expériences de cette période ».

Les initiatives de ce type sont couronnées de succès lorsque les gouvernements ont la vision et la capacité d’investir dans le contenu en ligne de cette manière. Mais qu’en est-il lorsqu’ils ne le font pas ? L’entretien de l’infrastructure et la création de contenu peuvent coûter cher. Pour y remédier, les bibliothèques se sont avérées essentielles en aidant les réseaux communautaires à trouver des financements.

Les bibliothèques, partenaires financiers des réseaux communautaires

Le maintien d’un accès fiable aux réseaux communautaires nécessite un financement fiable. Ce financement dépend souvent du recrutement d’un grand nombre de membres afin de mieux répartir les coûts. Les bibliothèques peuvent aider à développer ces adhésions en attirant de nouveaux membres potentiels du réseau communautaire par le biais de leur propre base de membres.

Les bibliothèques peuvent également mettre en relation les réseaux communautaires avec des financements publics. Le programme E-rate aux États-Unis en est un exemple. Selon l’American Library Association, « le programme E-rate, également connu sous le nom de mécanisme de soutien des services universels pour les écoles et les bibliothèques, est le programme qui offre des réductions aux bibliothèques publiques ainsi qu’aux écoles primaires et secondaires en matière de services de télécommunications, d’accès à Internet, d’équipement Wi-Fi et de certains coûts étroitement liés comme le câblage interne. » Dans l’État de Géorgie, le gouvernement local a investi de l’argent pour connecter toutes ses bibliothèques.

Les bibliothèques peuvent également aider en connectant les réseaux communautaires et le secteur privé. Aux États-Unis, la Public Library Association (PLA), fournit du matériel informatique ainsi que des formations et des ressources en matière de compétences numériques aux bibliothèques rurales, aidant ainsi les populations rurales à profiter des avantages de la connectivité Internet à haut débit. Cela est possible grâce à un don de 400 000 dollars de Microsoft Philanthropies dans le cadre du programme DigitaLead : Rural Libraries Creating New Possibilities.

Comme Scott G. Allen, directeur adjoint du PLA, l’a annoncé en avril 2020, le programme Microsoft Public Wi-Fi Access Micro Grant Programming a fourni « 120 000 dollars pour aider les bibliothèques publiques des communautés rurales en leur fournissant le matériel et le soutien nécessaires à l’installation de points d’accès Wi-Fi publics sur les terrains des bibliothèques ou à proximité. »

Les bibliothèques comblent la fracture numérique, une communauté à la fois

Le quartier de Canal à San Rafael, en Californie, est un excellent exemple du potentiel des bibliothèques et des réseaux communautaires qui travaillent ensemble. Il s’agit d’une zone comptant de nombreuses familles à faibles revenus, où seulement 43 % des foyers disposent d’un ordinateur. Dans les quartiers voisins plus riches, ce chiffre grimpe à 90 %. Les élèves du quartier du Canal sont confrontés à des revers éducatifs dévastateurs, car ils sont contraints de passer à l’apprentissage en ligne.

Omar Carrera est déterminé à ne pas laisser cela se produire. Il est directeur exécutif de Canal Alliance, une organisation à but non lucratif qui soutient les immigrants hispaniques aux États-Unis. Cet été, son organisation s’est associée à d’autres groupes locaux pour créer un réseau Wi-Fi communautaire gratuit. Il utilise des points d’accès Wi-Fi fixés aux lampadaires, avec des points d’ancrage installés dans les bibliothèques et les écoles du quartier.

Ce réseau communautaire permettra de connecter plus de 2 000 élèves et leurs familles en prévision de la prochaine année scolaire. Les avantages ne se limitent pas à la salle de classe virtuelle. Les habitants peuvent accéder au réseau pour obtenir des services tels que l’aide au chômage et à la location, ainsi que des informations sur les dernières consignes sanitaires locales.

Collaborez avec votre bibliothèque locale pour créer un réseau communautaire

Dans le monde entier, des gens créent des réseaux communautaires pour combler la fracture numérique, et les bibliothèques jouent un rôle clé. Découvrez comment vous pouvez en faire partie !

Image de Susan Yin via Unsplash

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Développer l'Internet 15 juin 2021

Stratégies réussies pour la création et la croissance des IXP

Comment le peering a-t-il évolué en Asie-Pacifique pour permettre aux gens de bénéficier d'une connectivité plus rapide, abordable et...

Développer l'infrastructure et les communautés techniques 10 juin 2021

Soutenir les IXP en Asie-Pacifique : Nouveau partenariat avec l’Asia Pacific Internet Exchange Association

L'Internet Society et l'Asia Pacific Internet Exchange Association (APIX) s'engagent à travailler ensemble pour soutenir les communautés qui construisent...

Développer l'Internet 3 juin 2021

Coup de projecteur sur le Kenya Education Network, un défenseur de la communauté de peering en Afrique

Le Kenya Education Network (KENET) soutient les communautés qui développent l’infrastructure Internet au Kenya. En collaboration avec l’Internet Society,...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde