Soutenir le mode de fonctionnement du réseau Internet en Amérique latine Thumbnail
‹ Retour
Mode de fonctionnement du réseau Internet 30 décembre 2020

Soutenir le mode de fonctionnement du réseau Internet en Amérique latine

Diego Rafael Canabarro
Par Diego Rafael CanabarroSenior Regional Policy Manager - Latin America and the Caribbean

L’Internet a radicalement transformé nos vies pour un mieux, et l’année 2020 nous a montré qu’il est appelé à jouer un rôle toujours plus important dans notre quotidien. Cette année, nous nous sommes lancés dans un projet visant à analyser ce qui rend l’Internet si utile pour ceux qui y ont accès, et nous travaillons avec des partenaires du monde entier pour plaider en faveur d’un Internet fort qui profitera à de nombreuses générations à venir.

Parmi les nombreuses collaborations sur le mode de fonctionnement du réseau Internet (IWN), il convient de souligner notre travail en Amérique latine. Le soutien massif de la communauté nous a permis d’obtenir des résultats significatifs qui constitueront une base solide pour nos travaux futurs. Alors que nous dressons le bilan annuel, l’heure est venue de célébrer les accomplissements et de songer à atteindre des sommets plus élevés en 2021.

Dresser la carte du paysage réglementaire

Au cours du premier semestre, nous avons demandé à des experts de la région de nous aider à cartographier et à surveiller les cadres réglementaires qui s’appliquent aux intermédiaires Internet dans leurs pays respectifs. À la suite du sondage effectué entre mars et juin, et grâce au travail remarquable de Paula Côrte Real, nous avons dressé une carte du paysage réglementaire dans huit pays de la région. Cette étude nous a permis de réunir un groupe de membres de la communauté qui ont partagé leurs réflexions.

Collaborer avec les chapitres

Plus tard dans l’année, nous avons organisé l’atelier virtuel 2020 des chapitres latino-américains. Parmi des dizaines d’activités organisées, nous avons tenu deux séances sur l’IWN auxquelles ont participé plus de 200 personnes.

Au cours de l’une de ces séances, nous avons procédé à un exercice interactif pratique lors duquel le kit d’évaluation de l’impact de l’Internet nous a permis de déterminer, lors d’une simulation, si le filtrage de contenu en ligne risquait de porter atteinte à l’une des propriétés essentielles d’Internet. Après la séance, 25 personnes se sont portées volontaires pour participer à nos activités visant à produire des études de cas supplémentaires pour le kit, en fonction de leur contexte local.

La deuxième était une séance communautaire sur la responsabilité des intermédiaires. Le groupe chargé d’établir les profils nationaux dans le cadre de l’exercice de cartographie au début de l’année, ainsi que Joan Barata du projet Carte mondiale de la responsabilité des intermédiaires (WILMap) de l’université de Stanford, ont discuté ouvertement des perspectives et des tendances actuelles. Les participants ont convenu de donner un nouvel élan au dialogue en 2021 afin de permettre aux experts locaux de contribuer à WILMap en fournissant des informations précises, opportunes et actualisées.

Un modèle de collaboration

Le Brésil s’est distingué comme un pays clé en raison de sa longue histoire de politique Internet judicieuse, notamment l’adoption en 2014 d’une « Charte des droits de l’Internet », également connue sous le nom de « Marco Civil ». Notre principal objectif était, et reste, de promouvoir et de protéger l’ensemble des principes et des normes énoncés dans le Marco Civil, car ils sont pleinement conformes aux propriétés essentielles identifiées dans le cadre de l’IWN. Le pays a également joué un rôle clé dans notre action en matière de cryptage, avec deux affaires en instance devant la Cour suprême dans lesquelles la légalité du cryptage de bout en bout des applications de messagerie faisait l’objet d’un examen minutieux. Plus récemment, cependant, ces deux domaines ont été soumis à de fortes pressions : les efforts déployés pour lutter contre la désinformation en ligne ont conduit les décideurs politiques à proposer des politiques susceptibles de nuire à l’Internet.

Avec le soutien inconditionnel du chapitre brésilien, nous avons produit au troisième trimestre une évaluation du rôle joué par le régime de responsabilité des intermédiaires du Marco Civil dans le développement de l’Internet dans le pays. Cette étude (bientôt publiée en anglais), réalisée par Bruna Martins Santos, permet de comprendre de manière exhaustive comment la responsabilité des intermédiaires a influencé le développement de l’écosystème numérique au Brésil. Elle souligne également les défis actuels posés par les débats politiques et réglementaires en cours au Brésil et dans la région. Sur la base de cette étude, l’ISOC Brésil a organisé un groupe de discussion avec les membres du chapitre ainsi qu’une table ronde multipartite avec les principaux acteurs de l’écosystème de la gouvernance de l’Internet au Brésil afin de produire une série de recommandations politiques à des fins de plaidoyer en 2021.

Enfin, le chapitre brésilien a redoublé d’efforts en 2020 pour obtenir deux petites subventions ainsi qu’une plus importante de l’Internet Society Foundation lui permettant ainsi de collaborer avec des partenaires locaux afin de concevoir des cours de formation et du matériel de sensibilisation. Parmi ces cours, l’un d’entre eux présente un intérêt particulier pour le projet IWN : le chapitre a travaillé avec la Fundação Getúlio Vargas, un établissement d’enseignement supérieur brésilien renommé, pour dispenser un cours inspiré de l’IWN, « Structure et fonctionnement de l’Internet : aspects techniques, politiques et réglementaires ». La première édition a été proposée à 50 personnes ; des vidéos, comprenant des entretiens avec les principales parties prenantes, sont disponibles sur YouTube. Les vidéos sont actuellement en portugais, mais nous travaillons à les faire sous-titrer en espagnol pour les partager avec d’autres chapitres. Dans le cadre du cours, nous avons organisé un webinaire de haut niveau sur le « passé, le présent et l’avenir de la responsabilité des intermédiaires en Amérique latine » (en portugais et en espagnol) qui a été visionné plus de 1 000 fois.

Jeter les bases d’un Internet plus fort

Ce fut une grande année marquée par de multiples accomplissements exceptionnels, et nous n’en avons cité qu’une partie ! En plus d’offrir des possibilités d’engagement direct, l’Internet Society s’est efforcée d’aider les chapitres à identifier des partenaires potentiels clés, à établir les connexions et les présentations appropriées si nécessaire, et à fournir des conseils à toutes les parties concernées pour garantir l’alignement sur les objectifs de notre projet.

Ces développements nous ont permis de préparer le terrain pour un plus grand succès en 2021. Nous restons fermement résolus à coopérer avec tous les chapitres et partenaires dans la région et ailleurs pour que l’année prochaine soit encore plus productive.

Si vous souhaitez en savoir plus sur notre travail ou travailler avec nous, envoyez-nous un e-mail à [email protected]. Nous vous souhaitons à tous une bonne année !

Apprenez-en davantage sur le mode de fonctionnement du réseau Internet et rejoignez-nous dans nos efforts en 2021.


Image de Telmo Filho via Unsplash

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Mesurer l’Internet 17 février 2021

Coupures d’Internet : Comment saper la confiance dans le réseau des réseaux

La récente coupure d’Internet par le gouvernement indien lors des manifestations d’agriculteurs a touché plus de 50 millions d’habitants....

Mode de fonctionnement du réseau Internet 23 décembre 2020

Les membres des chapitres mettent en commun leurs idées pour inspirer de nouveaux exemples d’utilisation en matière de filtrage de contenu

Au début de l’année, des membres de chapitres du monde entier ont été invités à seconder un ministre du...

Mode de fonctionnement du réseau Internet 18 décembre 2020

Évitons d’institutionnaliser l’Internet

Cette tribune a été publiée initialement par l’Institut international du développement durable. Alors que les Nations unies fêtent leurs...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde