Faire un don
Mesurer la résilience de l’Internet en Afrique Thumbnail
‹ Retour
Mesurer l’Internet 25 novembre 2020

Mesurer la résilience de l’Internet en Afrique

Kevin Chege
Par Kevin ChegeDirector, Internet Development

Pour de nombreuses personnes dans la région africaine, les coupures d’Internet ou les dégradations de service sont fréquentes, ce qui se traduit par une expérience Internet chaotique. Afin de contribuer à améliorer cette expérience, nous devons suivre et mesurer diverses caractéristiques de l’Internet par le biais de la télémétrie en réseau. Ces données contribuent à identifier les problèmes d’infrastructure et de trafic et peuvent fournir des informations essentielles qui aident les décideurs à déterminer où il convient d’investir dans les infrastructures et quelles sont les modifications à apporter aux politiques.

Toutefois, comme le montre une enquête menée par AFRINIC, le registre régional de l’Internet (RIR) pour l’Afrique, en 2019, mesurer l’Internet n’est pas une pratique courante dans la région africaine. Cela est dû en grande partie à la rareté des outils de mesure, des plateformes et des équipements déployés, au manque de sensibilisation à ce sujet ainsi qu’au peu de compétences pertinentes pour mener à bien les tâches de mesure. La pénurie d’équipements de mesure dans les pays africains rend très difficile la détermination précise des domaines problématiques à traiter pour améliorer la fiabilité et la résilience de l’Internet en Afrique.

Mesures collaboratives

L’évaluation de la résilience de l’Internet est un élément clé du travail de l’Internet Society en matière de mesure de l’Internet. Pour faciliter l’identification des causes des coupures et des dégradations de service de l’Internet, nous devons augmenter le nombre de points de mesure ou de points d’où des mesures de données peuvent être initiées à travers le continent. Le projet MIRA (Measuring Internet Resilience in Africa) est un partenariat entre l’Internet Society et AFRINIC qui vise à atteindre cet objectif en facilitant et en effectuant des mesures durables de l’Internet dans la région africaine.

Les principaux objectifs du projet MIRA sont les suivants :

  • Déterminer des mesures pour évaluer la résilience de l’Internet en Afrique.
  • Présenter ces données sur la résilience de l’Internet sur la plateforme Internet Insights de l’Internet Society afin d’aider les décideurs politiques, les opérateurs de réseau, les ingénieurs et les utilisateurs finaux à obtenir les informations dont ils ont besoin.

Découvrez MIRA et notre travail avec AFRINIC dans cette vidéo*.



Lancement

Nous commençons notre travail en augmentant le nombre de points de mesure de l’Internet en Afrique au moyen d’une infrastructure de mesure et d’un soutien au déploiement. Nous recueillons déjà – ou nous nous préparons à le faire – des mesures sur le débit, le temps de trajet aller-retour (RTT) et la latence au Bénin, en République démocratique du Congo, en Afrique du Sud, au Kenya, au Nigeria, en Tunisie, à Madagascar, au Kenya, en Tunisie et au Burkina Faso. D’autres pays seront ajoutés dès que des points d’observation appropriés auront été identifiés.

Infrastructure de mesure

Le projet MIRA effectuera des mesures à l’aide de l’outil Murakami du M-Lab dans un premier temps puis intégrera RIPE Atlas de RIPE NCC dans les prochains mois. Ces deux outils prennent en charge des logiciels clients compatibles avec divers systèmes d’exploitation et capables d’effectuer diverses mesures de l’Internet. Le logiciel sera installé sur de petits Raspbetty PI que nous appelons des sondes de mesure. Nous avons choisi cette technologie afin de permettre la réalisation de mesures spécifiques et continues sur un matériel léger et à faible consommation d’énergie, facilement disponible dans de nombreuses localités de la région.

Participation de la communauté

Plusieurs chapitres de l’Internet Society contribuent actuellement à ce projet en hébergeant des sondes, ce qui contribue à augmenter le nombre de points de mesure en Afrique. Actuellement, les chapitres de Madagascar, du Bénin, de Tunisie et d’Éthiopie sont activement engagés dans la mise en place de sondes de mesure et devraient voir leur infrastructure opérationnelle avant la fin novembre 2020. Nous recueillons déjà des données au Kenya et à Maurice sur les infrastructures qui ont été déployées par le personnel de l’Internet Society (Kenya) et le personnel d’AFRINIC (Maurice).

Perspectives d’avenir

Au cours des prochains mois, nous poursuivrons notre travail en cours en vue d’augmenter le nombre de pays qui accueillent l’infrastructure de mesure MIRA. Nous ferons également appel à d’autres partenaires et sources de données pour nous aider à mieux comprendre la résilience de l’Internet en Afrique et les domaines dans lesquels des améliorations pourraient être apportées. En 2021, le projet MIRA prévoit d’avoir :

  • Une section consacrée à la résilience de l’Internet sur la plateforme Internet Insights.
  • Des informations actualisées sur la qualité de la connectivité à l’Internet dans différents pays africains.
  • Des données sur la croissance historique des améliorations de la fiabilité de l’Internet dans les pays africains.
  • Des données faciles d’accès pour les utilisateurs d’Internet afin de déterminer la fiabilité de leur connexion.
  • Des informations sur les politiques qui contribuent à la stabilité et à l’amélioration de la connectivité à l’Internet dans toute l’Afrique.
  • Un modèle évolutif pour les futures mesures de l’Internet dans d’autres régions.

Plus d’informations :

* Cette vidéo a été initialement réalisée lors de la journée portes ouvertes de RIPE Atlas du RIPE NCC, qui a eu lieu le 18 novembre 2020. Regardez la vidéo complète de l’événement.


Image de Tamarcus Brown via Unsplash

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Partenariat pour améliorer la résilience et la fiabilité de l'infrastructure Internet en Afrique
Partenariat pour améliorer la résilience et la fiabilité de l'infrastructure Internet en Afrique
Mesurer l’Internet30 juillet 2020

Partenariat pour améliorer la résilience et la fiabilité de l’infrastructure Internet en Afrique

La semaine dernière, nous avons annoncé un partenariat renforcé avec AFRINIC, le registre Internet régional pour la région Afrique. Le...

Mesurer l'Internet - Le point sur le projet à la mi-année
Mesurer l'Internet - Le point sur le projet à la mi-année
Mesurer l’Internet10 août 2020

Mesurer l’Internet – Le point sur le projet à la mi-année

Au sein de l'Internet Society, nous pensons que l'Internet est pour tout le monde. Notre travail consiste à accroître la...

Le Forum sur le Peering d’Afrique Centrale: Un tournant crucial pour le peering et l’interconnexion
Le Forum sur le Peering d’Afrique Centrale: Un tournant crucial pour le peering et l’interconnexion
Développer l'infrastructure et les communautés techniques20 mai 2020

Le Forum sur le Peering d’Afrique Centrale: Un tournant crucial pour le peering et l’interconnexion

Le tout premier Forum de peering pour l’Afrique centrale a lieu à un moment déterminant pour le peering et l'interconnexion...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde