La semaine des nouvelles sur Internet : Les géants de la technologie font face à des législateurs hostiles Thumbnail
‹ Retour
Technologie 2 novembre 2020

La semaine des nouvelles sur Internet : Les géants de la technologie font face à des législateurs hostiles

Grant Gross
Par Grant GrossTechnology Reporter

Blâmés des deux côtés : les dirigeants de Google, Twitter et Facebook ont récemment fait face à des critiques de toutes parts lors de leur témoignage au Sénat américain, rapporte le Washington Post. Les sénateurs démocrates ont conseillé aux entreprises de mieux modérer leurs sites en matière d’infox et de théories du complot, tandis que les républicains ont demandé aux entreprises de ne pas intervenir dans le discours politique.

Votre argent, sinon gare : une vague d’attaques par rançongiciels a frappé près de deux douzaines d’hôpitaux et d’organisations de soins de santé ces dernières semaines, rapporte Wired.com. L’Agence américaine de cybersécurité et de sécurité des infrastructures, le Federal Bureau of Investigation et le Département de la santé et des services sociaux ont averti que d’autres attaques pourraient se produire, en raison d’une « menace accrue et imminente de cybercriminalité » visant les hôpitaux et les prestataires de soins de santé.

Un Zoom plus sûr : le fournisseur de vidéoconférences Zoom crypte désormais les comptes gratuits, bien que les nouvelles protections comportent certains pièges, selon TechCrunch. Puisque le cryptage de bout en bout sera activé pour chaque utilisateur rejoignant l’appel, certaines autres fonctionnalités ne seront pas disponibles. Les utilisateurs d’appels cryptés ne pourront pas utiliser des fonctions telles que l’enregistrement sur le cloud ni la transcription en direct, et ils ne pourront pas discuter en tête à tête. De plus, la fonction de cryptage ne fonctionnera qu’avec l’application Zoom, et non avec la version Web.

Piratages en cours : le Cyber Commandement américain a partagé des informations sur des tentatives de piratage informatique russe qui ont ciblé plusieurs ministères des Affaires étrangères, parlements nationaux et ambassades dans le monde entier, rapporte BleepingComputer. L’agence américaine a attribué la responsabilité des multiples cyberattaques au groupe Turla, également connu sous le nom de Venomous Bear et Waterbug, un groupe de piratage russe actif depuis 1996. Le groupe est spécialisé dans l’espionnage, le vol de données et l’installation de logiciels malveillants sur des cibles gouvernementales étrangères, selon le Cyber Command.

Lorsque vous télétravaillez, prenez ces mesures pour plus de sécurité.

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Technologie 6 septembre 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : Le haut débit par satellite pourrait contourner les blocages d’Internet

Éviter les obstacles : Une nouvelle génération de services à haut débit par satellite pourrait être en mesure de...

Technologie 17 mai 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : Les États-Unis subventionnent le haut débit

Petit coup de pouce : Le gouvernement américain accorde une subvention de 50 dollars par mois pour le haut...

Technologie 10 mai 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : De nombreux habitants des États-Unis soutiennent le haut débit communautaire

De la communauté : Un nouveau sondage de Morning Consult révèle que plus de la moitié des résidents américains...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde