Une fenêtre d’opportunité étroite pour la connectivité rurale aux États-Unis Thumbnail
‹ Retour
Réseaux Communautaires 23 juillet 2020

Une fenêtre d’opportunité étroite pour la connectivité rurale aux États-Unis

April Froncek
Par April FroncekSenior Editor, Content
Anna Higgins
Anna HigginsProject and Policy Advisor

Alors que le COVID-19 continue de mettre en lumière le rôle vital que joue Internet, une étroite fenêtre d’opportunité s’est ouverte à la Commission fédérale des communications (FCC) pour qu’elle contribue à la connexion des communautés indigènes rurales aux États-Unis.

La fenêtre de priorité tribale est actuellement ouverte pour les tribus reconnues au niveau fédéral, les villages indigènes de l’Alaska et les patries hawaïennes qui souhaitent solliciter un accès au spectre du service éducatif à haut débit (EBS), mais elle se fermera le 3 août.. L’accès au spectre EBS permettrait aux communautés indigènes de développer leurs propres réseaux Internet.

La FCC avait fixé cette date limite avant la pandémie, mais les gouvernements tribaux sont maintenant débordés par la gestion du Coronavirus avec des ressources limitées. La FCC doit leur donner plus de temps pour s’inscrire dans le cadre de la fenêtre de priorité. Le COVID-19 ne disparaîtra tout simplement pas à temps des terres tribales pour que les gouvernements tribaux puissent rassembler les demandes.

Le besoin d’un accès Internet fiable et abordable est plus pressant que jamais.

Besoin de preuves ? Il suffit de voir que les communautés indigènes des États-Unis ont le plus faible taux d’accès au haut débit et le plus fort taux d’infection de COVID-19 par habitant. Le besoin d’accès à des informations précises et aux services de télésanté n’a jamais été aussi important. Les communautés tribales sont gravement menacées sans l’Internet comme bouée de sauvetage.

Si la FCC veut vraiment combler le fossé numérique, elle doit agir immédiatement pour étendre la fenêtre de priorité tribale. L’obtention du spectre EBS est une opportunité unique pour les communautés tribales. La FCC aggravera effectivement le manque de connectivité si elle n’agit pas rapidement. Elle a déjà fait le nécessaire pour donner aux tribus la possibilité de se connecter, mais elle laissera passer cette occasion si elle ne fait pas davantage pour répondre aux besoins des communautés indigènes, qui ont été les plus durement touchées par la pandémie.

L’Internet Society s’efforce de fournir des ressources et un soutien aux tribus qui cherchent à obtenir un accès audit spectre EBS.

En savoir plus sur la fenêtre de priorité tribale.

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Développer l'Internet 15 juin 2021

Stratégies réussies pour la création et la croissance des IXP

Comment le peering a-t-il évolué en Asie-Pacifique pour permettre aux gens de bénéficier d'une connectivité plus rapide, abordable et...

Développer l'infrastructure et les communautés techniques 10 juin 2021

Soutenir les IXP en Asie-Pacifique : Nouveau partenariat avec l’Asia Pacific Internet Exchange Association

L'Internet Society et l'Asia Pacific Internet Exchange Association (APIX) s'engagent à travailler ensemble pour soutenir les communautés qui construisent...

Développer l'Internet 3 juin 2021

Coup de projecteur sur le Kenya Education Network, un défenseur de la communauté de peering en Afrique

Le Kenya Education Network (KENET) soutient les communautés qui développent l’infrastructure Internet au Kenya. En collaboration avec l’Internet Society,...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde