Réduire la fracture numérique au Népal Thumbnail
‹ Retour
Réseaux Communautaires 26 juin 2020

Réduire la fracture numérique au Népal

April Froncek
Par April FroncekSenior Editor, Content

COVID-19 a poussé le monde dans une révolution numérique et il n’a jamais été aussi important de réduire la fracture numérique au Népal.

Le Népal est un pays enclavé parmi les moins avancés et, selon l’Union internationale des télécommunications, moins de 20 % de sa population est connectée à Internet, contre 87 % dans les pays développés.

Bien qu’il ne soit pas facile de connecter certains des endroits les plus reculés du Népal, deux projets de réseaux communautaires constituent des études de cas sur la manière dont cela peut être fait. Il s’agit de Wireless for Communities (W4C) Nepal et de Rural Communities Access to Information Society (RUCCESS), tous deux soutenus par l’Internet Society.

Les réseaux communautaires sont des réseaux établis, gérés et utilisés par les communautés locales. Ils sont souvent établis dans des zones rurales et reculées qui ne sont pas commercialement viables pour les fournisseurs de services Internet (ISP). Lesdits réseaux sont souvent réalisés à l’aide d’équipements WiFi à bas prix et de bandes de fréquences sans licence dans le but d’interconnecter les membres de la communauté et d’améliorer leur vie.

W4C Nepal

W4C Népal a été lancé à la suite du tremblement de terre de Gorkha en avril 2015, en partenariat avec le projet Nepal Wireless Networking, une initiative de Mahabir Pun, lauréat du Temple de la renommée de l’Internet et du prix Ramon Magsaysay.

En utilisant des réseaux sans fil, tous alimentés par des panneaux solaires puisque les villages ne sont connectés à aucun réseau, l’initiative a permis de connecter 12 écoles et 3 centres de santé dans 14 villages reculés des districts de Gorkha, Lamjung et Sindhupalchok. Aucun de ces villages n’avait auparavant accès à une connexion à haut débit.

Pour assurer la connectivité Internet dans les villages de Gorkha et Lamjung, des liaisons de point à point ont été établies entre la station de base de Gorkha Bazaar et Satipipal à l’aide de câbles en fibre optique, à partir desquels les villages ont été connectés en utilisant une bande de fréquences de 5,8 GHz sans licence. De même, à Sindhupalchok, des liaisons de retour ont été établies entre Katmandou et Kotdanda, à partir desquelles les villages ont été connectés en utilisant une bande de fréquences de 2,4 GHz sans licence.

Des équipements partagés ont été fournis à certains centres de santé et établissements scolaires pour faciliter l’adoption d’Internet dans les villages. Les centres ont été connectés au Kathmandu Model Hospital afin de proposer des services de télémédecine. Dans les établissements scolaires, des ordinateurs au contenu éducatif en langue népalaise ont été installés, de même qu’une bibliothèque électronique de 7 000 livres développée par l’Open Learning Exchange Nepal. Des laboratoires d’innovation rurale ont été créés dans trois des villages pour encourager l’innovation technique et scientifique.

Découvrez deux autres initiatives W4C en Inde et au Pakistan.

RUCCESS

RUCCESS est une initiative du programme de financement Beyond the Net, mis en œuvre par le chapitre népalais de l’Internet Society en partenariat avec le Forum pour l’égalité numérique. L’initiative a permis de créer trois centres d’apprentissage communautaires basés sur les TIC dans les villages ruraux des districts de Dhading, Sindhupalchok et Dolakha qui n’étaient pas ou peu connectés à l’Internet auparavant.

L’initiative a couvert deux années de paiement au fournisseur d’accès Internet pour la connexion à l’Internet à haut débit, et a équipé les centres d’apprentissage de proximité d’équipements TIC tels que des ordinateurs, des photocopieurs, des imprimantes et des scanners, ainsi que d’un système d’énergie solaire de secours. L’initiative a également fourni une formation aux opérateurs des centres d’apprentissage de proximité et aux membres de la communauté sur l’utilisation de l’équipement et des diverses applications et services Internet tels que les réseaux sociaux et la messagerie instantanée, le paiement en ligne, l’administration en ligne et les services de commerce électronique.

Durabilité des réseaux communautaires

La durabilité des réseaux communautaires est une préoccupation, surtout lorsqu’ils ont été créés grâce à un soutien extérieur. Mahabir Pun partage le fait que seulement 50 % des réseaux communautaires qu’il a aidé à établir sont encore en activité aujourd’hui. C’est pourquoi il n’aide à établir un réseau communautaire que lorsque la communauté s’engage à le maintenir. L’engagement et l’appropriation du réseau par la communauté sont importants, mais ils ne suffisent pas toujours à maintenir le réseau communautaire. Mahabir Pun conseille de former la communauté locale au fonctionnement et à l’entretien du réseau afin d’assurer sa durabilité.

Rom Kant Pandey, président par intérim du chapitre népalais de l’Internet Society et coordinateur du projet RUCCESS, est également d’avis que la durabilité du réseau communautaire est un défi. L’équipe du projet RUCCESS a estimé que les centres d’apprentissage communautaires seraient en mesure de générer des revenus grâce aux services TIC qu’ils offrent pour couvrir les coûts de l’Internet et d’autres coûts opérationnels. Toutefois, au fil du temps, les communautés ayant la possibilité d’acheter leurs propres appareils et données mobiles, les revenus générés par les centres d’apprentissage communautaires ont été considérablement affectés.

Les opérateurs des centres d’apprentissage de proximité doivent constamment s’engager auprès des membres de la communauté pour comprendre l’évolution de leurs besoins et de leurs demandes, se tenir au courant des technologies émergentes et adapter leurs services de manière créative en conséquence.

À vous de jouer ! Apprenez à étendre l’Internet à votre communauté.


Image ©Anup Shrestha via Unsplash

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Développer l'Internet 15 juin 2021

Stratégies réussies pour la création et la croissance des IXP

Comment le peering a-t-il évolué en Asie-Pacifique pour permettre aux gens de bénéficier d'une connectivité plus rapide, abordable et...

Développer l'infrastructure et les communautés techniques 10 juin 2021

Soutenir les IXP en Asie-Pacifique : Nouveau partenariat avec l’Asia Pacific Internet Exchange Association

L'Internet Society et l'Asia Pacific Internet Exchange Association (APIX) s'engagent à travailler ensemble pour soutenir les communautés qui construisent...

Développer l'Internet 3 juin 2021

Coup de projecteur sur le Kenya Education Network, un défenseur de la communauté de peering en Afrique

Le Kenya Education Network (KENET) soutient les communautés qui développent l’infrastructure Internet au Kenya. En collaboration avec l’Internet Society,...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde