Faire un don
L’Internet est suffisamment robuste pour résister aux coronavirus – Mais il y a malgré tout un hic Thumbnail
‹ Retour
Mesurer l’Internet 13 mai 2020

L’Internet est suffisamment robuste pour résister aux coronavirus – Mais il y a malgré tout un hic

David Belson
Par David BelsonSenior Director, Internet Research and Analysis

Au début de cette année, lorsque COVID-19 a commencé à dominer nos vies, le monde s’est tourné vers l’Internet. Ce soudain passage à l’enseignement à distance, au travail à domicile et au confinement des familles à la maison a fait augmenter la demande de streaming en ligne, ce qui a engendré des contraintes supplémentaires sur les plateformes d’applications Internet comme Zoom, Netflix et les outils éducatifs tels que Kahoot. On a également constaté une augmentation spectaculaire du trafic chez les fournisseurs de réseaux auxiliaires.

Devant le spectre de millions d’appels quotidiens sur Zoom et d’heures interminables de consommation en masse de films et séries sur Netflix, beaucoup se sont demandés si l’Internet pouvait supporter la pression d’une croissance aussi rapide du trafic et d’une latence accrue. Cela entraînerait-il une dégradation catastrophique de l’Internet ? Notre réponse à l’époque : c’est peu probable.

Mais avions-nous raison ? Alors que partout dans le monde depuis plus d’un mois maintenant sont imposées des mesures de confinement obligatoires et que les gouvernements intiment à la population de rester chez elle, et que l’on prévoit un usage accru des plateformes d’applications, de la consommation de médias et du trafic Internet global, nous pouvons maintenant affirmer que :

Non, l’augmentation de l’utilisation de l’internet ne provoquera pas une panne catastrophique de celui-ci.

Comme prévu, l’internet a su résister. Il n’y a pas un seul “Internet” qui puisse tomber en panne de façon catastrophique, grâce à son architecture fondamentale de “réseau de réseaux”.

Cette architecture signifie que de nombreux participants interconnectés ont tous un rôle à jouer pour maintenir la solidité de l’internet :

  • Les fournisseurs de réseaux d’abonnés (“dernier kilomètre”), y compris les réseaux communautaires
  • Les fournisseurs de réseaux fédérateurs
  • Les points d’échange Internet (IXP)
  • Les réseaux de diffusion de contenu (CDN)
  • Les fournisseurs de plateformes d’applications et de contenu

Chaque appel Zoom, vidéo Netflix et quiz Kahoot s’appuie sur cette architecture pour fonctionner comme il se doit.

Cependant, les deux derniers mois ont montré clairement que le problème est différent : l’incapacité à rendre la connectivité à haut débit du “dernier kilomètre” facilement accessible et abordable.

Sans parler de la fracture qui existe dans les pays en développement, où l’accès à l’internet est encore plus limité, voire totalement absent. Cette fracture numérique du dernier kilomètre a conduit à des connexions Internet qui ont du mal à prendre en charge la vidéoconférence professionnelle, les outils éducatifs à forte composante médiatique ou la diffusion vidéo en continu, surtout lorsqu’ils sont utilisés simultanément. Les étudiants qui n’ont pas accès à Internet à la maison peuvent n’avoir d’autre choix que de s’asseoir devant les écoles et bibliothèques afin de pourvoir accéder au Wi-Fi pour faire leurs devoirs.

Dans les prochains billets de blog, nous passerons en revue les observations, les mesures et les statistiques de l’ensemble du secteur afin d’examiner les tendances observées par les participants cités ci-dessus, et de voir comment ils gèrent l’utilisation accrue. Nous examinerons également la manière dont les pays du monde entier reconnaissent l’importance d’une connectivité Internet disponible et abordable, et les mesures qu’ils prennent pour combler la fracture numérique.

Découvrez-en plus sur l’Internet Sociery et ses projets quant au plan d’action 2020, etparticipez-y.


Image de Chris Montgomery via Unsplash

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Les IXP : Maintenir la résilience des infrastructures locales pendant la pandémie de COVID-19
Les IXP : Maintenir la résilience des infrastructures locales pendant la pandémie de COVID-19
Développer l'infrastructure et les communautés techniques9 juillet 2020

Les IXP : Maintenir la résilience des infrastructures locales pendant la pandémie de COVID-19

La pandémie de COVID-19 a prouvé l'importance d'une infrastructure Internet solide. Les points d'échange Internet en sont un élément essentiel....

L'Internet est-il assez résistant pour supporter le coronavirus ?
L'Internet est-il assez résistant pour supporter le coronavirus ?
Développer l'Internet28 février 2020

L’Internet est-il assez résistant pour supporter le coronavirus ?

C'est ce qu'on appelle la plus importante expérience de travail à domicile au monde. La propagation du coronavirus COVID-19 suscitant...

Garder le cap : Comment les CDN, les IXP et les fournisseurs de réseaux nous aident à rester en ligne
Garder le cap : Comment les CDN, les IXP et les fournisseurs de réseaux nous aident à rester en ligne
Mesurer l’Internet13 juillet 2020

Garder le cap : Comment les CDN, les IXP et les fournisseurs de réseaux nous aident à rester en ligne

Bien que la pandémie de COVID-19 soit malheureusement loin d'être terminée, Internet continue de faire preuve de résilience, soutenant les...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde