Faire un don
Les voix du Pacifique à l’APrIGF Thumbnail
‹ Retour
Façonner l'avenir d'Internet 11 septembre 2019

Les voix du Pacifique à l’APrIGF

Par Maureen HilyardChair of the Board, Pacific Islands Chapter of the Internet Society

Le Forum régional sur la gouvernance de l’Internet en Asie-Pacifique (APrIGF) s’est tenu du 16 au 19 juillet 2019 à l’Université fédérale d’Extrême-Orient récemment construite sur l’île Roussky à Vladivostok, en Russie. L’édition de cette année avait pour thème « Créer un Internet sûr, sécurisé et universel pour tous en Asie-Pacifique ». Elle comprenait 22 sessions au nombre couvrant des thèmes tels que : l’Internet plus sûr, la cybersécurité et la réglementation, l’accès et l’universalité, les technologies émergentes et la société, les droits de l’homme en ligne, l’évolution du rôle de la gouvernance de l’Internet (GI), la participation multipartenariale et l’économie numérique.

Le Conseil d’administration du chapitre des îles du Pacifique d’Internet Society (PICISOC) était représenté par Anju Mangal des Fidji, James Ahwai des Samoa et moi-même des Îles Cook. James Ahwai, un nouveau venu sur la scène de la GI, a participé en tant que membre du panel à la session plénière d’ouverture sur La situation et les perspectives de la GI dans la région Asie-Pacifique, et a exposé une perspective du Pacifique. Anju Mangal, ancien membre du groupe consultatif multipartite du FGI, a présidé la séance plénière de clôture portant sur la participation multipartenariale de l’APrIGF au Forum mondial de la gouvernance de l’Internet (FMGI).

J’ai dirigé un atelier, qui s’inscrivait dans la continuité d’une session sur « Le gouvernement électronique pour l’autonomisation des citoyens du Pacifique », présentée à l’APrIGF de Vanuatu, l’année dernière. Cette année, Cherie Lagakali, membre du conseil d’administration du PICISOC, participait à distance contrairement à l’édition 2018 où elle était présente. Cherie a donné un excellent aperçu du nouveau site Internet de l’administration en ligne des Fidji, développé avec le soutien du gouvernement singapourien. En atelier, Anju Mangal a également proposé un compte rendu de la table ronde sur l’administration électronique, intitulée « L’avenir du gouvernement numérique pour un développement durable ». Cet évènement s’est tenu au mois de juin en Corée du Sud. Elle y prenait part en compagnie d’Andrew Molivurae, membre du conseil d’administration du PICISOC. Le PICISOC et les participants à l’atelier ont examiné et énoncé les besoins de la région Pacifique et les nombreux défis auxquels sont confrontés les administrations des petits États insulaires en développement, parmi lesquels figurent les problèmes de connectivité et de bande passante, l’accessibilité économique du haut débit, l’absence de cadres juridiques et réglementaires appropriés, l’insuffisance des ressources humaines, la non-utilisation de la langue locale et du contenu local, le manque d’esprit d’entreprise et d’une culture commerciale ouverte au changement. Face à ces problèmes, les petits États insulaires du Pacifique n’ont pas été en mesure de tirer parti des avantages du développement numérique.

J’ai également participé en tant que panéliste à la session plénière sur l’Accessibilité numérique, modérée par Rajnesh D. Singh. Pour moi, l’un des points à retenir au cours de cette session a été le rôle des administrations et la priorité budgétaire qu’elles devraient accorder aux problèmes d’accessibilité, y compris l’acceptation universelle. Il est urgent de sensibiliser et d’éduquer davantage toutes les couches de la population sur les problèmes d’accessibilité, pour un changement des mentalités. Ce travail doit également se faire en ligne et les autorités ont une part importante à jouer dans la mise en œuvre des exigences en matière d’accessibilité. C’est d’autant plus important dans les pays en développement où les budgets nationaux sont généralement affectés à d’autres priorités. Dans le Pacifique, par exemple, le coût du développement technologique est un facteur d’inhibition majeur.
Le PICISOC produira un rapport sur les sessions auxquelles les membres ont participé, qu’il adressera à la Coalition dynamique sur l’économie de l’Internet pour les petits États insulaires, comme contribution au Forum mondial sur la gouvernance de l’Internet qui se tiendra au mois de novembre 2019.

L’une des caractéristiques qui distinguent l’APrIGF est la production d’un document de synthèse élaboré par un comité de rédaction composé de volontaires. En effet, à chaque journée au forum était aménagé un espace où des participants récapitulaient les leçons importantes qu’ils ont retenues au cours des sessions auxquelles ils ont participé. Ces contributions ont été rassemblées dans un document articulé en six sous-thèmes qui constitue un résumé des sujets d’actualité, des points de vue et des perspectives du forum. Lorsque les participants assistent à d’autres événements similaires, ils peuvent se référer à ce document pour passer en revue les commentaires des participants à l’APrIGF de cette année.

Présentes dans chaque session, les excellentes équipes en charge de la communication ont contribué au succès de cet événement. L’équipement de pointe de l’université a permis d’assurer des sessions de qualité avec un rendu limpide de la prise de parole de chaque participant (que ce soit à distance ou dans la salle). La transcription en temps réel ainsi que plusieurs écrans étaient disponibles – le genre de chose que nous ne pouvons souhaiter que dans le Pacifique. Ce déploiement a certainement rehaussé le niveau de l’évènement et assuré sa réussite. Un grand merci à Mikhail, Leonid et à l’équipe russe de l’APrIGF pour cet événement exceptionnel et ce superbe gala.

L’année prochaine, l’APrIGF se tiendra au Népal.


Crédit photo : TLD RU

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Rencontrez les boursiers de APRICOT 2018
Rencontrez les boursiers de APRICOT 2018
Événements29 mars 2018

Rencontrez les boursiers de APRICOT 2018

La conférence Internet régionale Asie-Pacifique sur les technologies opérationnelles (APRICOT) est un événement annuel qui rassemble des ingénieurs Internet et...

Nous ne pouvons pas façonner l'avenir d'Internet sans la voix des jeunes
Nous ne pouvons pas façonner l'avenir d'Internet sans la voix des jeunes
Gouvernance Internet20 décembre 2018

Nous ne pouvons pas façonner l’avenir d’Internet sans la voix des jeunes

Après presque une décennie, le Forum sur la gouvernance de l'Internet (IGF) reste la pierre angulaire d'Internet international et de...

L'équipe ISOC à l'APRICOT 2018
L'équipe ISOC à l'APRICOT 2018
Événements3 avril 2018

L’équipe ISOC à l’APRICOT 2018

À Katmandou, au Népal, 750 délégués ont participé la semaine dernière à l'APRICOT 2018, la plus grande conférence Internet d'Asie-Pacifique....

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde