Donate
Votre voix compte : le monde peut tirer parti des solutions inclusives du Canada visant à assurer aux citoyens une meilleure sécurité en ligne Thumbnail
‹ Back
Renforcer la confiance 28 mai 2019

Votre voix compte : le monde peut tirer parti des solutions inclusives du Canada visant à assurer aux citoyens une meilleure sécurité en ligne

Mark Buell
By Mark BuellRegional Bureau Director, North America

Le Canada a fait preuve d’un grand leadership dans son approche novatrice pour assurer notre avenir connecté en misant sur les forces, les antécédents et les perspectives diversifiées que notre pays a à offrir.

Il est certes intéressant de se féliciter de la conclusion d’un effort de collaboration visant à élaborer des recommandations stratégiques pour assurer notre sécurité en ligne, mais le vrai travail pour les Canadiens ne fait que commencer.

Internet a profondément modifié notre façon de faire les choses, en élargissant les opportunités à mesure qu’il réduit les distances entre les personnes, les cultures et les idées. Avec plus d’appareils connectés que jamais auparavant dans les rayons des principaux détaillants canadiens, l’Internet des objets (IdO) ajoute d’innombrables facettes à une nouvelle ère de potentiel humain.

Il a également apporté de nouveaux défis complexes dans des domaines tels que la confidentialité et la sécurité.

Nous sommes nombreux à nous inquiéter pour notre sécurité lorsque nous nous connectons. Malgré les récents appels lancés par les gouvernements du monde entier pour créer une réglementation visant à garantir la sécurité des citoyens et des informations en ligne, il est essentiel de tenir compte du fait qu’aucune personne ni aucun gouvernement ne peut résoudre seul ces problèmes.

S’il y a quelque chose que le monde de la gouvernance de l’Internet nous a montré, c’est que nous obtenons de meilleures réponses aux questions difficiles lorsque divers experts et groupes d’intérêt peuvent réellement participer à la conversation.

En matière de sécurité de l’IdO, le Canada l’a bien compris. Il a relevé ce défi au moyen d’un projet de collaboration faisant appel à l’expertise de personnes et d’organisations diverses. Connu sous le nom de Processus multipartite canadien : renforcement de la sécurité de l’IdO, le groupe comprenait des membres de la société civile, des entreprises technologiques, des universitaires et des développeurs. Tous ont travaillé en partenariat avec des organismes tels que le Ministère canadien de l’innovation, des sciences et du développement économique, lAutorité canadienne pour les enregistrements Internet, CANARIE et CIPPIC.

Les participants ont constitué trois groupes de travail axés sur l’éducation et la sensibilisation des consommateurs, la résilience des réseaux et le potentiel d’une marque de confiance. Les recommandations de chaque groupe figurent dans le rapport final publié le 28 mai.

Les recommandations du projet ont beaucoup de poids en termes de crédibilité car elles incluent les points de vue de personnes qui n’ont pas toujours de place à la table de la prise de décision.

Par exemple, de jeunes délégués ont apporté des idées précieuses sur les futurs défis potentiels de l’IdO émanant de personnes ayant grandi dans un monde où Internet a toujours existé. De même, les participants au Sommet 2018 sur la connectivité autochtone nous ont aidés à comprendre les défis uniques en matière d’accès et de sécurité de l’IdO des individus sans Internet rapide, fiable et abordable.

De plus, d’autres pays considèrent déjà le modèle de collaboration du Canada comme une pratique exemplaire pour sécuriser l’IdO. Le processus multipartite canadien a été le pivot de la Plateforme pour la politique de sécurité de l’IdO, un organisme collaboratif composé d’agences gouvernementales et d’organisations internationales défendant des solutions inclusives pour faire de la sécurité un pilier de notre avenir numérique. Le Sénégal et la France évoluent également dans cette voie.

Il n’existe pas une seule personne capable de créer elle-même un Internet sécurisé. Des solutions qui vont durer ont besoin de nous tous. Même si le rapport canadien représente un nouveau moyen de faire face au potentiel et aux défis d’Internet, il n’est que le point de départ.

Et après ? Nous avons besoin de votre aide pour faire avancer les choses.

Maintenant que les recommandations sont en place, le Canada doit les concrétiser. C’est là que vous intervenez.

Un nouveau groupe de travail est déjà formé et chargé de donner suite à ces recommandations. Vous pouvez en faire partie.

Plus on est de fous, plus on rit : que vous soyez un leader actif dans la communauté, un décideur, un dirigeant d’entreprise ou un citoyen concerné, vous pouvez vous joindre à un groupe d’acteurs du changement qui s’emploie à assurer notre avenir connecté par le biais du Comité de mise en œuvre de la sécurité de l’IdO. Si vous êtes intéressé(e), contactez Katie Jordan, conseillère principale en matière de politiques, à l’adresse jordan@isoc.org.

L’inclusion fait partie de l’ADN de l’Internet. Il s’agit d’un réseau ouvert et mondial de réseaux qui travaillent volontairement ensemble. Chaque réseau qui rejoint l’Internet fait ce qui lui appartient, mais ensemble, ils sont tous plus riches et plus fiables. Il est plus fort parce qu’il fonctionne de cette façon. Nous le sommes aussi, et votre voix est essentielle à l’équation.

Rejoignez le Comité de mise en œuvre de la sécurité de l’IdO et contribuez à assurer un Internet sécurisé, ouvert et accessible pour l’avenir.

‹ Back

Disclaimer: Viewpoints expressed in this post are those of the author and may or may not reflect official Internet Society positions.

Articles associés

Les porte-paroles de la jeunesse canadienne participent à l'amélioration du projet IdO
Les porte-paroles de la jeunesse canadienne participent à l'amélioration du projet IdO
Internet des objets (IdO)23 mai 2018

Les porte-paroles de la jeunesse canadienne participent à l’amélioration du projet IdO

Le 14 mai, un groupe de jeunes qui travaillent déjà ou ceux qui étudient la technologie, la politique, l'informatique et...

La Plateforme des politiques de sécurité de l'IdO veut mettre la barre plus haut en matière de sécurité mondiale de l'IdO
La Plateforme des politiques de sécurité de l'IdO veut mettre la barre plus haut en matière de sécurité mondiale de l'IdO
Renforcer la confiance14 novembre 2019

La Plateforme des politiques de sécurité de l’IdO veut mettre la barre plus haut en matière de sécurité mondiale de l’IdO

D'ici l'année prochaine, on estime que chaque habitant de la planète disposera de cinq appareils de l'Internet des objets (IdO)....

"Renforcer la sécurité de l'IdO" débute à Ottawa
Internet des objets (IdO)27 mars 2018

« Renforcer la sécurité de l’IdO » débute à Ottawa

Alors que les appareils connectés à Internet offrent des services publics depuis des générations, ils peuvent également créer des problèmes...

Join the conversation with Internet Society members around the world