Actualités Internet de la semaine : les systèmes de visioconférence ciblés par des botnets IoT Thumbnail
‹ Retour
Technologie 25 février 2019

Actualités Internet de la semaine : les systèmes de visioconférence ciblés par des botnets IoT

Grant Gross
Par Grant GrossTechnology Reporter

Attaque de botnets : un petit nombre de botnets utilisant des périphériques compromis de l’Internet des Objets ciblent désormais les systèmes de visioconférence des entreprises, rapporte CSO Online. Trois botnets identifiés récemment sont basés sur le botnet Mirai dont le code source a été divulgué en 2016. Le botnet Mirai d’origine n’est plus actif, mais son code source a servi de base à au moins 13 autres réseaux de zombies.

Débrancher : la coupure d’Internet est courante, mais inefficace, soutient un journaliste et chercheur sur le site The Conversation. Les coupures « semblent animer la dissidence et encourager précisément le type de réponses considérées comme subversives par de nombreux gouvernements », écrit George Ogola. « Les coupures d’Internet n’arrêtent pas les manifestations. Elles n’entravent pas non plus la production et la circulation des rumeurs : elles tendent plutôt à les encourager. »

En guerre contre le porno : entre-temps, le gouvernement du Bangladesh a fermé environ 20 000 sites Web, y compris certains sites de réseaux sociaux populaires, dans le cadre d’une guerre contre la pornographie, rapporte le Guardian. Les autorités estiment que certains sites de médias sociaux contribuent au problème, apparemment.

Colonies numériques ? Le BBN Times a publié un article provocateur suggérant qu’Internet et la gouvernance d’Internet contribuent à un processus de « colonisation numérique ». Selon l’auteur, les États-Unis envoient leurs produits linguistiques, culturels et technologiques dans le monde entier via Internet. L’article préconise une approche plus globale de l’Internet, sans suggérer néanmoins comment procéder.

Modifier les règles de cryptage : Google, Amazon et d’autres grandes entreprises de technologie demandent à l’Australie de modifier la nouvelle loi sur le cryptage qui donne aux services répressifs du pays accès aux communications cryptées, rapporte Computerworld Australia. Les entreprises de technologie font partie des 36 organisations qui demandent à l’Australie de limiter le champ d’application de la loi.

Vous êtes victime d’un piratage informatique : les législateurs de Californie souhaitent modifier la loi de l’État sur la notification des violations de données contraignant les entreprises victimes de piratage informatique à informer leurs clients si leurs numéros de passeport et leurs données biométriques venaient à être piratés, a déclaré Engadget. Le changement proposé a été inspiré par le piratage du système informatique d’une chaîne d’hôtels en 2018 incluant des numéros de passeport.

Le cryptage est menacé dans le monde entier. Nous devons tous prendre des mesures pour le protéger, protéger nos données et nous protéger mutuellement.

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Technologie 6 septembre 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : Le haut débit par satellite pourrait contourner les blocages d’Internet

Éviter les obstacles : Une nouvelle génération de services à haut débit par satellite pourrait être en mesure de...

Technologie 17 mai 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : Les États-Unis subventionnent le haut débit

Petit coup de pouce : Le gouvernement américain accorde une subvention de 50 dollars par mois pour le haut...

Technologie 10 mai 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : De nombreux habitants des États-Unis soutiennent le haut débit communautaire

De la communauté : Un nouveau sondage de Morning Consult révèle que plus de la moitié des résidents américains...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde