L’Internet des objets à la loupe : n’oubliez pas de lire les petites lignes lors de l’achat d’objets connectés Thumbnail
‹ Retour
Internet des objets (IdO) 14 novembre 2018

L’Internet des objets à la loupe : n’oubliez pas de lire les petites lignes lors de l’achat d’objets connectés

April Froncek
Par April FroncekSenior Editor, Content
Jeff Wilbur
Jeff WilburSenior Director, Online Trust

La saison des fêtes approche à grands pas et la frénésie autour des nouveaux objets IoT (Internet des objets) bat son plein : les « appareils intelligents » se déclinent pour la maison, en trackers d’activité/santé et en une multitude de jouets connectés. Cependant, tout cet engouement nous fait oublier de lire les petites lignes :

* Ces produits sont-ils sans danger ?

Nous avons tous déjà entendu ces horribles histoires : des babyphones piratés, des verrous intelligents vulnérables, des aspirateurs-robots qui se transforment en espion ambulant et des jouets connectés retirés du commerce.

De toute évidence, ces objets connectés doivent être examinés avec attention. Cette semaine, l’Internet Society s’est associée à la Consumers International et Mozilla pour plaider en faveur de la mise en place d’un ensemble de cinq normes minimales de sécurité et de protection de la vie privée. Les fabricants d’objets connectés devront les respecter afin d’améliorer la sécurité de leurs produits. Dans sa dernière version de Privacy Not Included, le guide d’achat des objets connectés pour les fêtes, Mozilla a intégré ces normes lors de son évaluation de 70 produits. De plus amples informations sur le guide et les critères d’évaluation sont également disponibles.

Ces recommandations minimales posent les bases pour l’amélioration de la sécurité et de la protection de la vie privée des terminaux IoT. Ces normes sont incluses dans un sous-ensemble de notre IoT Trust Framework (cadre de confiance IoT). Celui-ci aborde en détail les principes relatifs à la sécurité, à la confidentialité et au cycle de vie qui doivent faire partie intégrante de l’offre de services pour les objets connectés. Les fabricants peuvent se référer à cette liste de principes pour appliquer la « confiance IoT par design » et les revendeurs peuvent s’en servir comme d’une liste de contrôle afin de déterminer les produits à proposer à leurs clients. Les décideurs politiques, eux, peuvent l’utiliser pour éclairer leur prise de décisions concernant la sécurité et la confidentialité des produits IoT.

Nous nous engageons à aider à l’amélioration de la sécurité et de la fiabilité des objets IoT. Pour rester informé de nos dernières activités IoT, consultez notre page #GetIoTSmart pour découvrir nos listes de contrôle de sécurité IoT à l’intention des entreprises et des consommateurs. En attendant, assurez-vous de bien examiner ces produits avant d’effectuer vos achats.

Connaissez-vous les risques que présentent les produits que vous achetez ? Get IoT smart !

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Améliorer la sécurité technique 4 octobre 2019

Les opérateurs de réseaux en Amérique latine et dans les Caraïbes prennent des mesures pour renforcer la sécurité du routage

En jetant un coup d’œil à l’histoire d’Internet, nous pouvons retrouver la première carte du réseau. Tout a commencé...

Améliorer la sécurité technique 2 octobre 2019

Célébration du Mois de la sensibilisation à la cybersécurité aux États-Unis

Chaque année, en octobre, nous célébrons le Mois de la sensibilisation à la cybersécurité aux États-Unis Comme indiqué sur...

Améliorer la sécurité technique 27 septembre 2019

Le rôle des groupes d’opérateurs de réseaux d’Asie du Sud dans le développement communautaire

La 34ème réunion du groupe des opérateurs de réseaux d’Asie du Sud (SANOG 24) vient de s’achever. Cet événement...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde