Juma Baldeh: Briser les barrières de l’accès à Internet en Gambie Thumbnail
‹ Retour
Femmes de la Tech 30 mars 2018

Juma Baldeh: Briser les barrières de l’accès à Internet en Gambie

Lia Kiessling
Par Lia KiesslingSenior Director, Community Mobilization

Comment combattre la stigmatisation de la technologie et celle du genre féminin? La Gambienne Juma Baldeh y est parvenu dans son pays en fondant le Hackathon Girls Banjul, en coordination avec la Fondation Mozilla. C’est le premier club technologique du genre, où ses membres, des filles de 8 à 18 ans, reçoivent six mois de cours hebdomadaires gratuits sur la culture Web et les compétences informatiques de base requises. De plus, le club offre à plus de 40 filles un espace sécurisé pour collaborer et partager leurs expériences en travaillant ensemble à des projets favorisant la “technophilie » en Gambie.

Lire l’article en entier (anglais) 

Rejoindre SIG Women, qui est ouvert à tous et travaille à l’implication des femmes dans la technologie et contribue à réduire l’écart entre les sexes dans ce domaine.

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Beyond The Net 19 décembre 2018

Donner aux coopératives marocaines les moyens de participer à l’économie numérique

KASBUY est une plate-forme Web destinée à aider les coopératives marocaines, en particulier celles gérées par des femmes, à...

Gouvernance Internet 1 octobre 2018

L’égalité des sexes : il suffit de cliquer sur la souris

EDITOR’S NOTE: We are experimenting with new translation services and would appreciate any feedback. If you have any comments...

Femmes de la Tech 20 septembre 2018

En route pour l’égalité : hommage aux femmes qui œuvrent pour ce nouveau monde

EDITOR’S NOTE: We are experimenting with new translation services and would appreciate any feedback. If you have any comments...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde