Faire un don
Internet des Objets présente une opportunité potentielle pour l’Afrique Thumbnail
‹ Retour
Internet des objets (IdO) 26 septembre 2017

Internet des Objets présente une opportunité potentielle pour l’Afrique

Dawit Bekele
Par Dawit BekeleRegional Bureau Director, Africa

Il y a environ 70 ans, le monde a connu la révolution des ordinateurs numériques qui ont rendu le calcul de millions d’opérations aussi rapide et facile que 1 + 2. Cela a simplifié tant d’activités que auparavant prenaient beaucoup de temps, donnant la naissance aux nouvelles applications qui ont émerveillé le monde. Ensuite, il y a environ 40 ans, l’apparition des réseaux, ainsi que des réseaux internes ( Internet) a révolutionné la manière dans laquelle nous travaillons et vivons, tout en connectant des centaines de millions de dispositifs informatiques et envahissant nos maisons et nos bureaux.

Aujourd’hui, nous sommes au début d’une nouvelle révolution, celle de Internet des Objets, dont l’étendue pourrait seulement être limitée par notre imagination. Internet des Objets se réfère au réseau en croissance rapide d’objets connectés via Internet. Les objets peuvent être des capteurs tels qu’un thermostat ou un compteur de vitesse, ou des actionneurs qui ouvrent une vanne ou qui allument / éteignent une lumière ou un moteur. Ces appareils sont intégrés dans notre équipement quotidien de la maison et du lieu de travail (réfrigérateurs, machines, voitures, infrastructures routières, etc.) ou même le corps humain. Ces périphériques connectés à des ordinateurs puissants dans le «cloud» pourraient changer notre monde de manière quo on peut à peine imaginer aujourd’hui. On estime qu’il y a plus de 4 milliards d’appareils Internet des Objets (IdO) aujourd’hui et qu’en 2020, des dizaines de milliards de périphériques seront connectés à Internet.

Mais IdO n’est pas tout rose. Ce phénomène engendre également des risques. Les dispositifs IdO se sont révélés être des problèmes de sécurité majeurs, car récemment, certaines infractions à la sécurité exploitant les vulnérabilités des appareils IdO ont touché des millions d’ordinateurs dans le monde entier, créant des perturbations majeures. Il existe également de nouveaux dangers pour notre vie privée pour lesquels nous ne sommes pas bien préparés. Les informations recueillies par ces dispositifs (que nous trouvons même dans nos salons!) peuvent être utilisées contre nous, toute en violant notre vie privée. Imaginez, pendant que vous regardez la télé, elle vous regarde en envoyant des tonnes d’informations à des personnes que vous ne connaissez même pas.

En outre, la technologie Internet des Objets n’a pas encore mûri. Les appareils IdO parlent plusieurs langues et viennent avec des comportements différens qui font de leur intégration un grand défi.

IdO pourrait apporter de nouvelles opportunités à l’Afrique en général et au monde en développement pour résoudre ses nombreux problèmes, mais aussi pour développer de nouvelles applications, avec une étendue sur le monde entier. Contrairement aux révolutions technologiques précédentes, où nous étions dans le monde en développement, nous sommes réveillés trop tard pour être leaders dans la technologie, aujourd’hui, grâce à Internet, nous pouvons connaître l’évolution de IdO en même temps que les autres et aspirer à devenir des leaders et non pas seulement des adeptes sur ce terrain. Nous ne pouvons pas seulement «profiter» des technologies finies comme nous l’avions fait dans le passé, mais façonner cette nouvelle technologie en participant à son développement et à sa standardisation dans des organisations telles que le Groupe de travail sur l’ingénierie d’Internet. (Internet Engineering Task Force)

C’est avec cette vision que Internet Society, l’Université d’Addis-Abeba et le Centre international de physique théorique ont organisé un atelier pilote de 5 jours à Addis-Abeba du 23 au 29 septembre afin de créer la compréhension et l’intérêt pour Internet des Objets en Ethiopie. Si cet atelier là est couronné du succès, des ateliers similaires seront organisés dans d’autres régions d’Afrique.

Pour plus d’informations sur la visite de l’atelier:  http://wireless.ictp.it/Ethiopia/

Explorez comment Internet des Objets pourrait façonner l’avenir de Internet (article en anglais)

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Internet traverse une période difficile - ne le laissons pas s’affaiblir
Internet traverse une période difficile - ne le laissons pas s’affaiblir
Qui sommes nous29 août 2018

Internet traverse une période difficile – ne le laissons pas s’affaiblir

Je commence à travailler en tant que PDG de l'Internet Society le 1er septembre. Beaucoup de travail m'attend pour arriver...

Un pas de plus vers notre mission
Un pas de plus vers notre mission
Qui sommes nous7 janvier 2019

Un pas de plus vers notre mission

Plus de la moitié de la planète est désormais connectée à Internet. Selon une estimation récente, près de 4 milliards...

La fracture de l'Internet : les conséquences inattendues de la réglementation
Politique publique2 novembre 2018

La fracture de l’Internet : les conséquences inattendues de la réglementation

Au début de l'année 2000, deux groupes antiracistes basés à Paris ont poursuivi Yahoo en justice, au motif que son...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde