‹ Retour
Développer l'infrastructure et les communautés techniques 19 juin 2020

Explicatif : Qu’est-ce le peering sur Internet ?

Dans plusieurs régions du monde, se connecter à l’Internet est lent et coûteux. Peering – l’échange de trafic entre les réseaux – peut aider à y remédier.

Lorsque vous appuyez sur ‘envoyer’ un courriel à un(e) ami(e), le message parcourt le réseau auquel vous êtes connecté.

Souvent, il devra passer par un ou plusieurs autres réseaux – avant d’aboutir dans la boîte de réception de votre ami(e).

Les entités qui possèdent et gèrent ces réseaux – fournisseurs de services, entreprises, universités, gouvernements – concluent des accords sur ce qui se passe lorsque votre courrier électronique passe d’un réseau à l’autre. Le peering, c’est quand ils acceptent d’échanger entre eux, librement, leur trafic pour un bénéfice mutuel.

Peering public versus privé

Il existe deux principaux types de peering :

  • Le peering public est généralement effectué à travers un point d’échange Internet (IXP), ou un réseau peut faire le peering avec plusieurs autres réseaux à travers une seule connexion.
  • Le peering privé c’est lorsque deux ou plusieurs réseaux acceptent d’échanger leur trafic dans un établissement privé.

Sans un IXP local, les fournisseurs de services Internet doivent utiliser une connectivité Internet internationale coûteuse pour échanger et accéder au trafic mondial, au contenu hébergé à l’étranger, et au trafic local.

Fonctionnement du peering public

L’IXP fournit le matériel nécessaire pour connecter plusieurs réseaux. Et chaque opérateur de réseau doit avoir un accord d’échange de trafic individuel avec chacun des autres réseaux connexion à travers l’IXP.

La plupart des accords d’échange de trafic exigent que les opérateurs de réseaux puissent avoir les points suivants :

  • Un ASN (numéro unique qui identifie un regroupement des adresses IP) acheminé publiquement ;
  • Un bloc d’adresses IP publiques ;
  • Un routeur de périphérie réseau capable d’exécuter un protocole de routage à savoir un Border Gateway Protocol

Les avantages du peering public

Le peering à travers les IXP maintient le trafic au niveau local, tout en offrant des connexions plus rapides entre les deux réseaux.

Ceci est également moins cher, car les réseaux échangent directement du trafic, plutôt que de payer un tiers pour le faire. Et ceci donne un meilleur contrôle sur les flux de trafic, améliore les performances globales du réseau et augmente la capacité de la bande passante.

De plus, les opérateurs de réseau ont accès à une assistance supplémentaire fournie par leurs partenaires de peering.

La Différence que fait le peering

En Afrique, le peering via les IXP améliore la connectivité, réduit les coûts et crée des opportunités.

‹ Retour

Ressources associées

Développer l'infrastructure et les communautés techniques 6 juillet 2021

Vers une Afrique interconnectée : L’initiative 80/20 

En 2010, la communauté technique d’Internet en Afrique a adopté une vision ambitieuse et audacieuse, qui consistait à rendre...

Développer l'infrastructure et les communautés techniques 20 novembre 2020

Les effets du COVID-19 sur l’écosystème Internet en zone MENA

Cet article se focalise sur les défis engendrés par la crise du COVID-19 et ses conséquences potentielles dans la...

Développer l'infrastructure et les communautés techniques 24 juin 2020

Ancrer et établir l’écosystème Africain de l’Internet

Les leçons apprises au cours du développement des points d’échanges Internet du Kenya et du Nigéria

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde