‹ Retour
Développer l'Internet 23 août 2022

Le Rwanda accueille la 11e édition du Forum africain sur le peering et l’interconnexion (AfPIF)

Cet événement annuel sert de plateforme pour étendre et développer Internet en Afrique

Kigali, Rwanda, 24 août 2022 — Cette année, le Rwanda accueille pour la première fois le Forum africain sur le peering et l’interconnexion (AfPIF) à Kigali. Le forum est organisé par l’Internet Society (ISOC) et l’Association des points d’échange Internet d’Afrique (AFIX) en collaboration avec la Rwanda Internet Community and Technology Alliance (RICTA). Se déroulant du 23 au 25 août à l’hôtel Marriott, l’événement a réuni des parties prenantes de tout le continent et du monde entier, notamment Meta, Google, Liquid Intelligent Technologies, Microsoft, l’Internet Initiative Japan Lab et Africa Data Centers.

Cet événement annuel, qui en est à sa 11e édition, sert de plateforme pour étendre et développer l’Internet africain. Il met en relation les fournisseurs d’infrastructures, de services et de contenus afin d’identifier les moyens d’améliorer l’interconnexion des réseaux, de réduire le coût de la connectivité et d’accroître la résilience d’Internet et l’expérience des utilisateurs locaux. Il fournit également aux participants des idées mondiales et régionales sur la maximisation des opportunités de développement de l’infrastructure et des services Internet en Afrique.

L’AfPIF a été créé suite au constat selon lequel la plupart du trafic Internet local de l’Afrique est échangé en dehors du continent. L’échange de trafic local par le biais de points d’échange Internet (IXP) réduit les coûts d’accès à l’Internet ainsi que les temps de propagation du réseau et augmente les vitesses d’accès au contenu.

Les IXP sont des infrastructures techniques qui permettent une expérience Internet plus rapide, moins chère et plus fiable en rassemblant plusieurs réseaux des secteurs privé, public et éducatif afin de connecter et échanger le trafic Internet. Au lieu d’utiliser des acheminements de transit internationaux coûteux, le trafic Internet est échangé localement et les vitesses d’accès au contenu peuvent ainsi être jusqu’à 10 fois plus rapides.

Cette année, l’AfPIF se concentre sur la dynamique de l’interconnexion d’Internet, la distribution du contenu et les obstacles au transit à l’échelle locale et régionale. Le forum de Kigali marque un retour aux réunions en personne depuis le report de l’AfPIF en 2020 en raison de la pandémie mondiale de COVID-19. 

« Nous avons fait des progrès considérables dans l’établissement de nouveaux points d’échange Internet (IXP) tout en soutenant la croissance des points existants. Cependant, nous devons encore tirer profit du plein impact de l’échange du trafic Internet aux 49 IXP répartis dans 35 pays d’Afrique. Pour y parvenir, nous tirons les enseignements du rapport intitulé « Vers une Afrique interconnectée : L’initiative 80/20 » et nous nous concentrons sur l’augmentation du nombre de réseaux locaux, transfrontaliers et internationaux qui se connectent aux IXP. Nous pensons que cela est possible grâce à une collaboration accrue entre les fournisseurs de services Internet, les opérateurs de réseaux mobiles, les fournisseurs de contenu, les réseaux des grandes entreprises et les décideurs politiques.»
Michuki Mwangi, technologue émérite de l’Internet Society
« Nous sommes honorés d’accueillir cette conférence unique. L’importance des IXP pour la contribution au développement socio-économique de l’Afrique ne peut être surestimée, en particulier dans des situations graves telles que la pandémie de COVID-19. Les IXP permettent l’apprentissage en ligne et le travail à distance dans de telles circonstances. Le courrier électronique, la visioconférence, la communication mobile et la messagerie rendent également l’éloignement social plus supportable en aidant les gens à s’adapter à la nouvelle normalité. Sans ces technologies, des milliers d’entreprises ne pourraient pas exercer leurs activités. »
Grace Ingabire Mwikarago, Directrice générale de la RICTA
« Le Rwanda est un petit pays enclavé qui a favorisé son développement économique et son indépendance régionale en combinant une politique de télécommunications progressiste avec un climat commercial favorable aux investissements. En tant que passerelle essentielle entre l’Afrique de l’Est et l’Afrique centrale, le Rwanda est un lieu idéal pour discuter des défis et des opportunités dans notre région. »
Kyle Spencer, co-coordinateur de l’Association des points d’échange Internet d’Afrique
« Au cœur de la transformation numérique accélérée en Afrique se trouvent le peering et les échanges d’Internet et de l’infrastructure numérique. Il est donc essentiel que les membres de la communauté Internet se réunissent en personne pour comprendre les progrès réalisés et le chemin à parcourir. Liquid Intelligent Technologies est un acteur essentiel du secteur des télécommunications, des médias et de la technologie, et nous sommes fiers d’être le sponsor platine de l’AfPIF 2022. »
Ben Roberts, Group Chief Technology and Innovations Officer chez Liquid Intelligent Technologies
À propos de l’Internet Society

Fondée par des pionniers d’Internet, l’Internet Society est une organisation à but non lucratif dont la mission est de garantir le développement, l’évolution et l’utilisation ouverts d’Internet. Travaillant au sein d’une communauté mondiale de chapitres locaux et de membres, l’Internet Society collabore avec des groupes très variés afin de promouvoir les technologies qui assurent la sécurité d’Internet et plaide pour des politiques qui permettent un accès universel. L’Internet Society est également le siège organisationnel de l’Internet Engineering Task Force.

À propos de l’AFIX

L’Association des points d’échange Internet d’Afrique est un groupe d’opérateurs de points d’échange Internet (IXP) de toute l’Afrique, réunis par un besoin commun de coordination et d’échange de connaissances. Elle a pour mission de favoriser un environnement propice aux opérateurs IXP, à améliorer la connectivité au sein du continent et à accroître la valeur de l’Internet pour tous. L’AFIX a été créée en 2012, a rejoint l’Internet Exchange Federation en 2014 et organise désormais le Forum africain sur le peering et l’interconnexion (AfPIF).

À propos de la RICTA

La RICTA est une organisation à but non lucratif représentant les intérêts de la communauté Internet rwandaise. Elle a été créée en 2005 avec pour objectif de gérer le domaine de premier niveau .rw et le point d’échange Internet du Rwanda, ainsi que de promouvoir la localisation du contenu local. La position impartiale de la RICTA lui permet d’améliorer et de promouvoir l’utilisation de l’Internet au Rwanda.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
Allesandra de Santillana
Internet Society
[email protected]

‹ Retour

Related resources

Développer l'Internet 1 août 2022

L’Internet Society annonce les bénéficiaires de la deuxième série de subventions d’un million de dollars pour étendre l’accès à Internet aux communautés mal desservies du Texas, du Maryland, de la Caroline du Nord et de Washington, D.C.

WASHINGTON, D.C. – 1ᵉʳ août 2022 – L’Internet Society a annoncé aujourd’hui que sept lauréats se partageront 1 million...

Développer l'Internet 9 juin 2022

L’Internet Society s’engage à étendre l’accès à l’Internet en Afrique

Nous appelons à intensifier les actions pour favoriser le développement de l'Internet dans toute la région africaine.

Développer l'Internet 17 mai 2022

L’Internet Society rejoint la coalition Partner2Connect en vue d’étendre l’accès à l’Internet au niveau mondial

En rejoignant la coalition, nous nous engageons à soutenir 100 solutions complémentaires visant à connecter les personnes non connectées,...