Faire un don
La semaine des nouvelles sur Internet : Les pirates russes ciblent les groupes de défense des droits de l’homme Thumbnail
‹ Retour
Technologie 1 juin 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : Les pirates russes ciblent les groupes de défense des droits de l’homme

Grant Gross
Par Grant GrossTechnology Reporter

Attaques ciblées : Selon Microsoft, un groupe de pirates russes s’en prend aux organisations d’aide internationale et de défense des droits de l’homme, rapporte Al Jazeera. Les récentes attaques, menées par le groupe Nobelium, ont visé environ 3 000 comptes e-mail de plus de 150 organisations réparties dans 24 pays. Nobelium est également responsable des récentes attaques SolarWinds. Le groupe a eu accès à un compte de marketing par e-mail utilisé par l’agence d’aide internationale du département d’État américain, USAID, à partir duquel il a ciblé d’autres organisations.

Stop à la réglementation : L’application de messagerie WhatsApp poursuit le gouvernement indien en raison de la nouvelle réglementation exigeant la traçabilité des messages, rapporte l’Associated Press sur Federal News Network. WhatsApp utilise le cryptage de bout en bout, qui empêche les messages entre expéditeurs et destinataires d’être vus par autrui. La nouvelle réglementation indienne exige des plateformes Internet qu’elles effacent les contenus jugés illégaux par les autorités et qu’elles contribuent aux enquêtes de police, notamment en identifiant les auteurs d' »informations malveillantes ».

Le Wi-Fi au service de l’énergie : Des chercheurs de Singapour et du Japon ont trouvé un moyen d’utiliser les signaux Wi-Fi pour générer de l’énergie pour de petits appareils, rapporte Futurity. Les chercheurs ont « mis au point une technologie qui utilise de minuscules dispositifs intelligents appelés oscillateurs à couple de rotation pour capter et convertir en énergie les radiofréquences sans fil afin d’alimenter de petits appareils électroniques ».

La chasse aux insectes : Des scientifiques israéliens utilisent l’intelligence artificielle pour prévoir les infestations du charançon rouge du palmier, un insecte envahissant, indique le Jerusalem Post. Les chercheurs ont créé un système de surveillance mondial en utilisant les technologies de vues aériennes et de vues urbaines de Google. En utilisant des images de palmiers, l’équipe formée a fait appel à la technique de l’apprentissage profond pour identifier les palmiers infectés.

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Les entreprises ne peuvent pas se permettre de perdre confiance dans l'économie cryptée, et vous non plus
Les entreprises ne peuvent pas se permettre de perdre confiance dans l'économie cryptée, et vous non plus
Renforcer l'Internet28 janvier 2021

Les entreprises ne peuvent pas se permettre de perdre confiance dans l’économie cryptée, et vous non plus

Les plateformes cryptées de bout en bout sont devenues un instrument majeur pour établir la confiance en ligne des entreprises...

La semaine des nouvelles sur Internet : Les pirates informatiques ciblent la recherche sur le COVID-19
La semaine des nouvelles sur Internet : Les pirates informatiques ciblent la recherche sur le COVID-19
Technologie20 juillet 2020

La semaine des nouvelles sur Internet : Les pirates informatiques ciblent la recherche sur le COVID-19

Piratage des recherches : Selon le Washington Post, les services de renseignement américains, britanniques et canadiens ont accusé un groupe...

La semaine des nouvelles sur Internet : Les géants de la technologie font face à des législateurs hostiles
La semaine des nouvelles sur Internet : Les géants de la technologie font face à des législateurs hostiles
Technologie2 novembre 2020

La semaine des nouvelles sur Internet : Les géants de la technologie font face à des législateurs hostiles

Blâmés des deux côtés : les dirigeants de Google, Twitter et Facebook ont récemment fait face à des critiques de...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde