Les femmes africaines, actrices de la numérisation et de la transformation : l’AfChix et l’Internet Society renouvellent leur partenariat Thumbnail
‹ Retour
Qui sommes nous 27 mai 2021

Les femmes africaines, actrices de la numérisation et de la transformation : l’AfChix et l’Internet Society renouvellent leur partenariat

Israel Nyoh
Par Israel NyohCommunications and Outreach Manager - Africa

Les marchés africains prennent des mesures audacieuses pour accélérer la numérisation et la transformation. Nous voulons que les femmes jouent un rôle clé dans ce processus. Dans le cadre d’un nouvel accord de partenariat, nous nous engageons à combler la fracture numérique entre les hommes et les femmes, et à aider ces dernières à adopter la technologie comme moteur du changement.

La croissance de l’économie de l’Internet en Afrique pourrait contribuer à hauteur de 180 milliards de dollars à l’économie du continent d’ici à 2025. Selon le cabinet de conseil mondial Accenture, l’économie de l’Internet devrait représenter 5,2 % du produit intérieur brut (PIB) de l’Afrique cette année-là, contre 4,5 % en 2020.

Avec le boom du commerce électronique pendant la pandémie de coronavirus, on peut espérer que la numérisation soit un moteur de transformation et de croissance. Cependant, si des efforts délibérés et coordonnés ne sont pas déployés pour combler l’importante fracture numérique entre les sexes, les africaines risquent de ne pas pouvoir contribuer à cette croissance.

La fracture numérique entre les sexes, selon ONU Femmes, désigne « les différences entre les sexes en matière de ressources et de capacités d’accès et d’utilisation efficace des TIC dans et entre les pays, les régions, les secteurs et les groupes socio-économiques. » Le rapport GSMA Mobile Gender Gap 2020 a révélé que 393 millions de femmes ne disposaient pas d’un téléphone portable, parmi lesquelles 74 millions se trouvent en Afrique subsaharienne.

C’est pourquoi l’AfChix et l’Internet Society ont renouvelé leur accord de partenariat en avril dernier. Fondé en 2004, l’AfChix est un réseau de femmes qui considèrent que la diversité des genres est essentielle à la créativité et à l’innovation dans le domaine de la technologie. Depuis sa création, l’AfChix a mené des activités qui ont eu un impact sur plus de 25 pays africains.

Dans cet accord, l’AfChix et l’Internet Society s’engagent à continuer d’aider les jeunes filles et les femmes africaines à accéder à l’Internet et à ses ressources afin de soutenir la transformation numérique, de connecter les personnes non connectées et de stimuler la croissance dans leurs pays.

« Il est plus important que jamais de transformer le cercle vicieux de l’inégalité entre les sexes et du manque d’accès aux compétences et aux technologies numériques chez les femmes en un cercle vertueux. Si nous ne le faisons pas, les femmes africaines seront de plus en plus exclues de la participation à l’économie mondiale qui se numérise rapidement », déclare Dorcas Muthoni, fondatrice d’Afchix.

Les organisations veulent collaborer afin de mobiliser les femmes africaines pour relever les défis de l’Internet et créer des communautés d’internautes autonomes. « Il est essentiel de veiller à ce que davantage de femmes puissent accéder à l’Internet, mais cela ne suffit pas. Les femmes doivent également être dotées des connaissances et des compétences nécessaires pour utiliser réellement cet accès dans leur intérêt et celui de leur communauté », ajoute Muthoni.

« Nous croyons en un Internet ouvert, connecté au monde entier, sécurisé et fiable pour tous. Il est donc essentiel pour nous que les femmes aient non seulement accès à l’Internet, mais qu’elles participent également aux efforts visant à le faire évoluer et à le renforcer. Nous pensons qu’en coopérant avec l’AfChix, nous aurons l’occasion de placer davantage de femmes au cœur du développement de l’Internet en Afrique », a déclaré Dawit Bekele, vice-président régional de l’Internet Society pour l’Afrique.

L’Internet Society et l’AfChix partagent déjà une longue histoire de collaboration en Afrique. Lors du 3ᵉ Sommet sur les réseaux communautaires en Afrique, ils ont collaboré pour accueillir la séance « Promouvoir l’inclusion des genres pour les réseaux communautaires en Afrique ». L’AfChix a également travaillé avec les chapitres de l’Internet Society pour favoriser l’inclusion des femmes et l’accès à l’Internet. Il s’agit notamment de projets visant à fournir une formation aux femmes ingénieurs en Gambie ainsi que des ordinateurs et une connexion Internet aux étudiants malentendants en Ouganda.

« En permettant aux femmes d’accéder à l’internet, en les dotant de compétences numériques de base et en les incitant à faire carrière dans le secteur des TIC, nous donnons aux femmes africaines les moyens de relever et de surmonter les défis africains », déclare Muthoni. « L’impact positif potentiel que cela peut avoir sur le développement social et économique du contenu est immense. »


Image de Christina @ wocintechchat.com via Unsplash

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

L'Internet Society et la Commission de l'Union africaine lancent des lignes directrices sur la protection des données personnelles en Afrique
L'Internet Society et la Commission de l'Union africaine lancent des lignes directrices sur la protection des données personnelles en Afrique
Confidentialité8 mai 2018

L’Internet Society et la Commission de l’Union africaine lancent des lignes directrices sur la protection des données personnelles en Afrique

L'Internet Society et la Commission de l'Union africaine (CUA) ont lancé aujourd'hui Personal Data Protection Guidelines for Africa pour l'Afrique («les...

Partenariat pour améliorer la résilience et la fiabilité de l'infrastructure Internet en Afrique
Partenariat pour améliorer la résilience et la fiabilité de l'infrastructure Internet en Afrique
Mesurer l’Internet30 juillet 2020

Partenariat pour améliorer la résilience et la fiabilité de l’infrastructure Internet en Afrique

La semaine dernière, nous avons annoncé un partenariat renforcé avec AFRINIC, le registre Internet régional pour la région Afrique. Le...

En tête du peloton : comment les efforts de formation de l'Internet Society contribuent à améliorer les compétences des futurs défenseurs du numérique en Afrique
En tête du peloton : comment les efforts de formation de l'Internet Society contribuent à améliorer les compétences des futurs défenseurs du numérique en Afrique
Développer l'infrastructure et les communautés techniques24 novembre 2020

En tête du peloton : comment les efforts de formation de l’Internet Society contribuent à améliorer les compétences des futurs défenseurs du numérique en Afrique

Les compétences techniques sont importantes pour la transformation numérique en Afrique. Pour concrétiser cette transformation, l'Internet Society soutient le développement...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde