La semaine des nouvelles sur Internet : Un étudiant sibérien grimpe dans un arbre pour avoir accès à Internet Thumbnail
‹ Retour
Technologie 23 novembre 2020

La semaine des nouvelles sur Internet : Un étudiant sibérien grimpe dans un arbre pour avoir accès à Internet

Grant Gross
Par Grant GrossTechnology Reporter

C’est en haut que ça se passe : Maintenant que ses cours se déroulent en ligne, l’étudiant russe Alexei Dudoladov doit grimper sur un bouleau pour avoir accès à Internet, rapporte Reuters. L’étudiant de l’Institut du transport maritime d’Omsk, qui se trouve à près de 2 250 km à l’est de Moscou, affirme que son accès Internet à domicile n’est pas assez puissant pour se connecter à des cours en ligne. « Je dois aller dans la forêt à 300 mètres du village et grimper sur un bouleau de huit mètres de haut… puis je me connecte à Zoom pour parler aux professeurs et leur prouver que je ne sèche pas les cours sans raison. »

Encore plus haut : De son côté, l’Ector County Independent School District d’Odessa, au Texas, espère que le nouveau service Internet par satellite SpaceX permettra aux élèves et aux enseignants d’avoir un meilleur accès à Internet, selon Education Dive. Le district est le premier aux États-Unis à travailler avec le service Internet Starlink de SpaceX. Un projet pilote au début de 2021 inclura 45 familles comptant des élèves ou des enseignants dans le district.

Un responsable de la cybersécurité a été licencié : Le président américain Donald Trump, qui continue de soutenir qu’il a été victime d’une fraude électorale massive à l’échelle nationale lors de sa récente défaite électorale face à Joe Biden, a licencié Christopher Krebs, qui a dirigé les efforts de cybersécurité du gouvernement fédéral lors des élections, rapporte NBC. Trump n’a pas licencié Krebs pour des problèmes électoraux, mais parce que celui-ci affirmait que l‘élection était juste et sûre.

Plus de sécurité : Le gouvernement indien fait pression pour une politique de cybersécurité plus complète après la recrudescence des cybercrimes dans le pays lors de la pandémie de COVID-19, selon le New Delhi Times. Une nouvelle politique de cybersécurité sera bientôt mise en place, a déclaré récemment le Premier ministre indien Narendra Modi. « Le cyberespace comporte ses propres risques et menaces », a déclaré M. Modi. « Il peut être une menace pour le tissu social de notre pays, notre économie et peut même menacer le développement de notre nation ; nous en sommes très conscients ».

Logiciel malveillant actif : Une nouvelle variante de logiciel malveillant vise le site de commerce électronique brésilien MercadoLivre et sa page de paiement MercadoPago afin de récolter les identifiants de connexion, les numéros de carte de crédit et d’autres informations financières, indique Bank Info Security. Le logiciel malveillant Chaes utilise LoLbins, un binaire fourni par le système d’exploitation qui est généralement utilisé à des fins légitimes. L’utilisation de logiciels légitimes rend la détection du maliciel difficile par les outils antivirus.

L’accès à Internet n’a jamais été aussi important. Découvrez comment vous pouvez contribuer à réduire la fracture numérique mondiale.

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Technologie 6 septembre 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : Le haut débit par satellite pourrait contourner les blocages d’Internet

Éviter les obstacles : Une nouvelle génération de services à haut débit par satellite pourrait être en mesure de...

Technologie 17 mai 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : Les États-Unis subventionnent le haut débit

Petit coup de pouce : Le gouvernement américain accorde une subvention de 50 dollars par mois pour le haut...

Technologie 10 mai 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : De nombreux habitants des États-Unis soutiennent le haut débit communautaire

De la communauté : Un nouveau sondage de Morning Consult révèle que plus de la moitié des résidents américains...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde