Faire un don
La semaine des nouvelles sur Internet : Facebook interdit les comptes conspirationnistes Thumbnail
‹ Retour
Technologie 24 août 2020

La semaine des nouvelles sur Internet : Facebook interdit les comptes conspirationnistes

Grant Gross
Par Grant GrossTechnology Reporter

Ban hammer: Facebook has banned banned about 900 pages and groups and 1,500 ads tied to the conspiracy theory QAnon, NBC News reports. QAnon followers believe an anonymous, supposed government insider has warned them about a massive group of satanic cannibals and pedophiles inside the U.S. government. QAnon, militia movements, and violent movements tied to protests will no longer be allowed to buy ads on Facebook, the social media giant said.

Quelle rapidité ! : Des chercheurs de l’University College London ont pu transmettre des données à 178 térabits par seconde, selon The Independent. Ce débit est le double de celui de tout système actuellement utilisé, et environ 20 % plus rapide que le précédent record. À cette vitesse, un internaute pourrait télécharger toute la bibliothèque Netflix en une seconde seulement.

Cracks in the ‘Net: U.S. President Donald Trump’s campaign against Chinese services TikTok and WeChat could further fracture the Internet, the New York Times reports. “China and the United States once acted like opposites when it came to governing the internet … When President Donald Trump issued executive orders that could lead to a U.S. ban next month on two of the world’s most popular Chinese-made apps, TikTok and WeChat, the White House signaled a new willingness to adopt Beijing’s exclusionary tactics.”

Contourner la censure : Selon DW.com, les Biélorusses utilisent des applications de protection de la vie privée pour contourner la récente fermeture d’Internet par le gouvernement. De nombreux Bélarussiens se sont tournés vers des logiciels d’anonymisation gratuits et des réseaux privés virtuels comme Telegram et Psiphon. Psiphon a vu son nombre d’utilisateurs quotidiens réguliers en Biélorussie passer de 10 000 à plus d’un million avant les élections du 9 août.

Ne cachez rien : l’ancien chef de la sécurité d’Uber a été accusé d’obstruction à la justice pour avoir prétendument tenté de dissimuler une violation des données de 2016 qui a révélé les informations personnelles de 57 millions de conducteurs et passagers d’Uber, rapporte la BBC. Le directeur est accusé par le ministère américain de la Justice d’avoir pris des « mesures délibérées » pour empêcher la Commission fédérale du commerce de découvrir la faille.

Read the Internet Society Statement on the U.S. Clean Network Program.

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

12 Innovative Projects Selected for Beyond the Net Funding
12 Innovative Projects Selected for Beyond the Net Funding
Beyond The Net22 juin 2017

12 Innovative Projects Selected for Beyond the Net Funding

Beyond the Net Funding Programme is pleased to announce the results of our June 2017 grant application cycle. A total...

La semaine d’actualité sur Internet : Les gouvernements font pression sur Facebook pour mettre fin aux plans de cryptage
La semaine d’actualité sur Internet : Les gouvernements font pression sur Facebook pour mettre fin aux plans de cryptage
Technologie7 octobre 2019

La semaine d’actualité sur Internet : Les gouvernements font pression sur Facebook pour mettre fin aux plans de cryptage

Anti-encryption demands: Government officials from the U.S., U.K., and Australia have asked Facebook to put a hold on its plans...

L'actualité d'Internet de la semaine : Blockchain peut-il améliorer l'IdO?
Technologie17 février 2018

L’actualité d’Internet de la semaine : Blockchain peut-il améliorer l’IdO?

Blockchain fusionne avec IdO ? La technologie Blockchain pourrait-elle aider l'Internet des Objets à devenir plus résilient? IBM le pense....

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde