La semaine des nouvelles sur Internet : Let’s Encrypt double le nombre de sites Web sécurisés Thumbnail
‹ Retour
Technologie 18 novembre 2019

La semaine des nouvelles sur Internet : Let’s Encrypt double le nombre de sites Web sécurisés

Grant Gross
Par Grant GrossTechnology Reporter

Un Internet plus sûr : Let’s Encrypt, l’autorité de certification à but non lucratif, a permis de faire passer le pourcentage de sites Web protégés par chiffrage HTTPS de 40 % en 2016 à 80 % aujourd’hui, note TechXplore. Le service de certification gratuite a permis de « transformer le processus coûteux et compliqué d’implémentation du HTTPS en une étape simple à la portée de tous les sites Web ». Let’s Encrypt est devenu la plus grande autorité de certification au monde et délivre plus de certificats HTTPS que toutes les autres autorités de certification réunies.

Le droit à l’Internet : Une nouvelle étude de Merten Reglitz, professeur d’éthique mondiale à l’Université de Birmingham, suggère que l’accès à l’Internet devrait être un droit humain, rapporte Vice. L’accès à Internet est « très favorable à une multitude d’intérêts et de droits humains cruciaux », selon l’étude. « L’accès à l’Internet est un moyen unique et efficace de faire pression et de demander des comptes aux acteurs mondiaux comme les institutions de gouvernance mondiale et les multinationales. »

Vous devez inclure ces applications : Le gouvernement russe pourrait exiger que les fabricants de PC et de smartphones préchargent des applications russes, écrit ZDNet. Le parlement russe est en train de débattre d’un projet de loi visant à exiger le préchargement de certaines applications. Si le projet de loi est adopté, le gouvernement russe publiera une liste d’appareils électroniques qui devront se conformer à cette nouvelle loi, notamment les smartphones, les tablettes, les ordinateurs, les serveurs et les téléviseurs intelligents.

L’arrêt coûte des emplois : Les développeurs de logiciels et autres travailleurs du secteur des technologies ont perdu leur emploi au Cachemire en raison d’une fermeture d’Internet en vigueur depuis début août, rapporte l’India Times. Certains développeurs de logiciels quittent la province indienne pour trouver du travail, relate l’article.

Nouvelles règles de confidentialité : Une nouvelle loi californienne sur la protection de la vie privée des consommateurs entrera en vigueur en 2020. Microsoft a déclaré qu’elle appliquera les nouvelles réglementations à travers les États-Unis, selon Naked Security. Le California Consumer Privacy Act exige des entreprises qui recueillent des renseignements personnels qu’elles en informent les utilisateurs, qu’elles leur dévoilent quelles données personnelles sont recueillies et comment celles-ci seront utilisées. La loi permet également aux consommateurs d’interdire aux entreprises de vendre leurs renseignements personnels, et de demander à celles-ci de supprimer définitivement leurs données.

L’Internet est pour tout le monde. Apprenez-en davantage sur les réseaux communautaires et joignez-vous au mouvement mondial pour aider à réduire la fracture numérique !

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Technologie 6 septembre 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : Le haut débit par satellite pourrait contourner les blocages d’Internet

Éviter les obstacles : Une nouvelle génération de services à haut débit par satellite pourrait être en mesure de...

Technologie 17 mai 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : Les États-Unis subventionnent le haut débit

Petit coup de pouce : Le gouvernement américain accorde une subvention de 50 dollars par mois pour le haut...

Technologie 10 mai 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : De nombreux habitants des États-Unis soutiennent le haut débit communautaire

De la communauté : Un nouveau sondage de Morning Consult révèle que plus de la moitié des résidents américains...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde