La semaine des nouvelles sur Internet : La Chine et la Russie ciblent les contenus « illégaux ». Thumbnail
‹ Retour
Technologie 14 octobre 2019

La semaine des nouvelles sur Internet : La Chine et la Russie ciblent les contenus « illégaux ».

Grant Gross
Par Grant GrossTechnology Reporter

Mesures répressives envers certains contenus : La Chine et la Russie prévoient de signer un accord de répression sur ce qu’ils considèrent être des contenus « illégaux » sur Internet, The Register rapporte. On ne sait pas exactement ce que l’accord couvrira, mais les critiques craignent déjà que l’accord ne permette aux deux pays de sévir encore davantage contre la liberté d’expression. En effet, la Chine a même interdit le personnage de dessin animé Winnie l’ourson parce que certaines personnes l’ont comparé au leader Xi Jinping.

On regarde par-dessus votre épaule : Pour rester dans le domaine de la censure, la Thaïlande a ordonné aux restaurants et aux cybercafés d’enregistrer les historiques des utilisateurs d’Internet, selon Privacy News Online. Le gouvernement thaïlandais exige déjà que les fournisseurs de services Internet conservent un journal des historiques de navigation de leurs clients pendant 90 jours dans le cadre de la Computer Crimes Act du pays.

Accès difficile: Certains des États américains ayant des difficultés à accéder au haut débit présentent également les taux de pauvreté les plus élevés, peut-on lire dans un rapport d’Axios. Environ 30 pour cent des résidents américains à revenus faibles n’ont pas accès à l’Internet à haut débit, indique l’article, citant un rapport du Census Bureau.

Pas si intelligente que ça : Une nouvelle sonnette « intelligente » peut littéralement ouvrir les portes d’une maison aux pirates informatiques, selon le Daily Swig. Un chercheur en sécurité a découvert que la sonnette Wi-Fi connectée n’était dotée d’aucun mécanisme d’authentification capable d’empêcher un pirate informatique de lancer à distance des commandes et ainsi lui permettre d’ouvrir la serrure de la porte connectée.

Abrogation de la loi contre les fausses nouvelles : La Malaisie a invalidé une loi controversée ciblant les fausses nouvelles qui soulevaient des inquiétudes au sujet de la liberté d’expression, rapporte Al Jazeera. En vertu de l’Anti-Fake News Act 2018, les personnes reconnues coupables d’avoir diffusé ce que le gouvernement a qualifié de fausses nouvelles sont passibles d’une peine d’emprisonnement de six ans et d’une amende de 120 000 dollars américains. Les critiques ont dit que l’ancien Premier ministre se servait de la loi pour camoufler la corruption.

Action communautaire : Waterloo, en Iowa, envisage la construction d’un réseau Internet communautaire à haut débit aux vues des plaintes reçues concernant la lenteur des services actuellement proposés, indique Government Technology. La ville a lancé une étude de faisabilité, et le maire de la ville a déclaré que l’étude déterminera si un tel réseau municipal est réellement utile.

La protection de la vie privée et la sécurité devraient être plus qu’une réflexion après coup. Apprenez-en davantage sur Trust by Design et pourquoi ce sujet est important.

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Technologie 6 septembre 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : Le haut débit par satellite pourrait contourner les blocages d’Internet

Éviter les obstacles : Une nouvelle génération de services à haut débit par satellite pourrait être en mesure de...

Technologie 17 mai 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : Les États-Unis subventionnent le haut débit

Petit coup de pouce : Le gouvernement américain accorde une subvention de 50 dollars par mois pour le haut...

Technologie 10 mai 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : De nombreux habitants des États-Unis soutiennent le haut débit communautaire

De la communauté : Un nouveau sondage de Morning Consult révèle que plus de la moitié des résidents américains...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde