Des pays envisagent des sanctions en cas de diffusion de « fake news » Thumbnail
‹ Retour
Droits de l'homme 4 avril 2018

Des pays envisagent des sanctions en cas de diffusion de « fake news »

Grant Gross
Par Grant GrossTechnology Reporter

Quelques pays ont récemment envisagé d’adopter de nouvelles lois ou réglementations pour lutter contre les « fake news ». En Malaisie, des peines pouvant aller jusqu’à six ans de prison ont été instaurés en cas de leur diffusion.

Ce projet de loi controversé, nommé « anti-Fake News 2018 », qui a été adopté cette semaine, comprend également une amende de 123 000 $ US. Une version antérieure de la loi prévoyait une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 10 ans. En vertu de la nouvelle loi, les « fake news » sont «des nouvelles, des informations, des données et des rapports qui sont ou sont en tout ou en partie faux», tel que déterminé par les tribunaux malaisiens.

Savoir plus (en en anglais)

‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Articles associés

Développer l'Internet 17 septembre 2019

Le chapitre du Sri Lanka s’attaque aux restrictions liées à Internet et aux menaces contre la cybersécurité

Depuis sa création, il y a neuf ans, le chapitre d’Internet Society du Sri Lanka joue un rôle prédominant...

Intelligence Artificielle 30 avril 2018

Penser l’avenir: Getachew Engida sur les fractures numériques

En 2017, l’Internet Society a dévoilé le Rapport mondial sur Internet 2017 (2017 Global Internet Report: Paths to Our...

Développer l'Internet 10 avril 2018

Les coupures d’accès à Internet ne sont pas une solution aux défis politiques du Tchad

L’Internet Society est très concernée par les perturbations et les coupures répétées des services Internet et des médias sociaux...

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde