Faire un don

2019 Rapport d'impact

Points d’échanges Internet (IXP)

Depuis le début de ce travail, il y a plusieurs décennies, l'Internet Society a soutenu le développement de plus de 40 IXP dans le monde entier.

Depuis le début des années 1990, l’Internet Society travaille avec nos partenaires pour assurer la robustesse et la fiabilité d’Internet. L’un des aspects majeurs de ce travail a été le soutien à la création d’IXP, des sites physiques auxquels les opérateurs de réseaux, les fournisseurs d’accès à Internet et les réseaux de diffusion de contenu se connectent pour échanger du trafic les uns avec les autres. Depuis le début de ce travail, il y a plusieurs décennies, l’Internet Society a soutenu le développement de plus de 40 IXP dans le monde entier.

Les IXP apportent de nombreux avantages aux utilisateurs finaux, notamment une baisse des coûts de transit des données (car les données peuvent être échangées localement, au lieu de se déplacer sur de longues distances), une amélioration de la qualité du service d’Internet, une amélioration de la résilience du réseau, une amélioration du développement et de l’hébergement locaux de contenus, et le développement de l’expertise technique permettant de développer et d’entretenir l’infrastructure locale. Cependant, de nombreuses régions dans le monde ne disposent pas d’IXP, ou disposent d’IXP qui devraient être améliorés pour répondre à des besoins croissants.

En 2019, l’Internet Society a contribué à la formation de centaines d’experts locaux, et a soutenu le développement de 12 nouveaux IXP en offrant des équipements, ainsi que son expertise technique. 10 autres IXP en Afrique sont parvenus à développer leur capacité avec notre aide.

Nous avons également organisé ou soutenu des forums d’appairage locaux, pour réunir les opérateurs d’IXP dans un but de développement des compétences, de création de réseaux et de renforcement de la communauté. Plus de 400 particuliers ont bénéficié de formations grâce à nos cours en ligne sur le fonctionnement d’un réseau. Nous avons également proposé des formations aux opérateurs d’IXP sur la sécurité du routage et les meilleures pratiques d’appairage avec nos partenaires locaux au Koweït, en Arabie Saoudite, à Oman, au Myanmar, en Jordanie, au Monténégro et au Pakistan, ainsi que dans les communautés indigènes au Canada et aux
États-Unis, ce qui nous a permis d’aider des centaines d’autres personnes.

Ce travail a amélioré l’expérience d’Internet pour des dizaines de milliers de personnes.

Toute la puissance du travail sur les IXP de l’Internet Society est issue d’une communauté qui se développe depuis de nombreuses années. Comme pour les réseaux communautaires, le développement d’IXP nécessite la formation d’experts techniques locaux, la création de communautés d’intérêt, et un travail auprès des décideurs et organismes de réglementation. Au fil du temps, nous avons collaboré à des forums techniques locaux et régionaux, comme des groupes d’opérateurs de réseaux et des associations de points d’échange Internet pour améliorer la participation communautaire et travailler au renforcement des capacités techniques.

Participants in the Facebook IXP partnershipForum d’interconnexion et atelier technique au Maroc. © Internet Society

 

Un délégué à l’AfPIF. © Nyani Quarmyne/ Photos de Panos 

 

Atelier IXP au Tchad. © Internet Society

 


Délégués à l’AfPIF 2019. © Nyani Quarmyne/ Photos de Panos

Points d’interconnexion Internet en Afrique

  • Un travail colossal a été accompli pour créer les 45 IXP en service en Afrique, situés dans 33 pays. Cependant, la plupart du trafic Internet intracontinental continue de transiter par l’Europe ou l’Amérique du Nord, ce à quoi l’Internet Society et ses partenaires souhaiteraient mettre un terme.
  • L’African Peering and Interconnection Forum (Forum africain sur le peering et l’interconnexion (AfPIF) est un excellent exemple de la portée de cette mission. Depuis 10 ans, l’Internet Society aide à organiser cet important événement annuel, qui a été au cœur du développement d’une communauté d’experts au niveau continental, qui joue un rôle crucial dans le développement d’Internet en Afrique.
  • Depuis le premier AfPIF, l’Afrique a vu se déployer de nombreux réseaux, et le volume de trafic Internet local s’est accru dans des proportions titanesques, de 456 860 %. Les données pour le Nigéria et le Kenya indiquent qu’au moins 70 % du trafic local était échangé localement fin 2019, ce qui a réduit le coût de transit pour les utilisateurs d’Internet de cette région.
  • En 2019, l’AfPIF a fêté son 10e anniversaire avec plus de 300 participants, et un nombre impressionnant de sponsors, prouvant ainsi toute la valeur qu’accordaient à cet événement les communautés africaines et mondiales d’Internet.


Atelier IXP au Pakistan. © Internet Society

Points d'interconnexion Internet au Pakistan

  • Jusqu’en 2016, il n’existait aucun IXP local au Pakistan, la majorité du trafic Internet local transitait donc par Singapour.
  • Cela signifiait que les opérateurs du réseau devaient payer plus cher pour transférer les données des clients, et que lesdits clients subissaient un fort délai de latence et un service de médiocre qualité.
  • En 2016 s’est tenu un colloque avec le soutien de l’Internet Society et en partenariat avec l’organisme national pakistanais de régulation des télécommunications et le Centre de ressources pour la création de réseaux (NSRC) pour offrir les formations techniques nécessaires au développement d’un IXP dans le pays. Le premier IXP pakistanais a été lancé peu après ce colloque,
    à Islamabad.
  • Avec l’assistance technique et les formations apportées par l’Internet Society, un deuxième IXP a été lancé en 2019, ce qui a permis d’échanger davantage de trafic localement, améliorant ainsi l’expérience d’Internet pour de nombreuses personnes au Pakistan.
  • La collaboration a été au centre de la réussite de ces deux IXP. L’organisme national de réglementation, les opérateurs de réseaux, la Higher Education Commission, le NSRC et la communauté Internet locale ont travaillé de concert à l’amélioration de l’environnement du trafic Internet au Pakistan.

Pour être informé sur le travail de l’Internet Society sur les IXP, suivez #IXPs sur Twitter !

Impliquez-vous

Rejoignez notre mouvement mondial de personnes déterminées à créer un Internet plus grand et plus fort pour tous.

Membres
Chapitres & SIGs
Membres de l'organisation