Vous êtes ici

Développement de l’Internet et gouvernance de l’Internet en Afrique

Développement de l’Internet et gouvernance de l’Internet en Afrique Download File

Date: 2 juin 2015

Document Type: Reports

Tags: Africa
, African Internet Summit, Internet Governance

L’Internet mondial continue de croître à un rythme exponentiel, apportant de nouveaux modes de transaction, de communication, d’apprentissage, de socialisation, et transformant ainsi presque tous les aspects de la vie quotidienne. Mais les bienfaits de l’Internet sont encore inégalement répartis. En Afrique, malgré un démarrage lent, l’utilisation de l’Internet augmente rapidement, et ses effets transformateurs sont de plus en plus accessibles.

L’Internet connaît en Afrique un développement rapide. Les taux de pénétration de l’Internet sont d’environ 20 % et en hausse. Les abonnements mobiles frôlent les 70 % et l’accès mobile à large bande représente plus de 90 % des abonnements à l’Internet. Mais les indicateurs agrégés masquent de fortes disparités. Dans la fourchette supérieure, des pays tels que le Maroc profitent des taux de pénétration de l’Internet supérieurs à 50 %, tandis qu’à l’autre extrémité nous trouvons des pays avec des taux de pénétration inférieurs à 2 %. D’ailleurs, la majorité des pays ont un taux de pénétration de l’Internet de moins de 10 % (largement inférieur au seuil critique de 20 % qui permet, aux pays qui l’atteignent, de profiter des avantages économiques de l’investissement dans la large bande).

Néanmoins, on a constaté ces dernières années que les efforts cumulés des technologues dévoués, des hommes d’affaires, des décideurs politiques, de la société civile et des individus portaient leurs fruits, entraînant une amélioration des résultats et préparant ainsi le terrain pour la réalisation des avantages sociaux et économiques que l’Internet peut apporter.

Au cours des cinq dernières années, l’installation de nouveaux câbles sous-marins a permis de multiplier par vingt la bande passante internationale. Au cours de la même période, l’infrastructure terrestre a également doublé. Ces évolutions ont apporté des améliorations considérables dans de nombreux domaines. Mais pour tirer le meilleur parti de ces avancées, il faut investir davantage dans les réseaux nationaux et dans la connectivité transfrontière.